AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes à la recherche d'un Elijah, d'un Damon, d'un Klaus, d'un Jérémy et de tout un tas de scénarios dont certains ont pour avatar : Alona Tal, Johnny Depp, Olivia Wilde, Ke$ha, Blake Lively, Bradley Cooper et encore pleins d'autres... vous pouvez les retrouver ici.
Les vampires inventés ne sont plus autorisés.
Plusieurs sujets communs ont été mis en place, notamment celui de sauvetage des personnes enlevées pendant la fête foraine : vous pouvez vous y inscrire ICI, une fête d'Halloween certes en retard ICI ainsi qu'une partie pour le réveil des détenus ICI. Dépêchez vous Wink

Partagez|

❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Dim 12 Fév - 15:34


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Jour de pluie aujourd’hui sur Mystic Falls. Layla détestait ça, ce ciel gris, cette averse à vous rendre malade, et ces rues vides. Elle soupira alors une dernière fois avant de prendre la route vers le Grills, où elle travaillait en tant que barmaid. Le grill était d’ailleurs souvent remplis, qu’importait le temps qu’il faisait, et parfois Layla pouvait repérer les nouveaux vampires en ville, et s’en occuper le soir même. Chasseuse, c’Est-ce qu’elle était, et elle en était fière. Pourtant, elle n’avait pas de raison de l’être. Ceux qui avaient tués sa petite sœur, ce n’était pas des vampires, mais elle-même. Mais bien sur, ça, à cause de son ex-mari, vampire, elle ne le savait pas : il l’avait hypnotisé par vengeance pour qu’elle pense que les vampires lui avaient retiré sa petite sœur. Depuis, elle les traque, c’est aussi simple si j’ose dire.
Comme toujours à pieds, Layla pressa les pas sous son parapluie, la pluie se faisant de plus en plus forte. Enfin, elle arriva à destination, et se dépêcha d’aller en arrière boutique pour se changer. Il était midi passée, et comme prévu, il y avait du monde. Toujours ces mêmes têtes, des habitués du bar, des groupes d’amis, et des étudiants solitaires. La jeune femme salua ses quelques collègues, bien qu’elle ne connaissait pas grand monde. C’était ça d’être nouvelle en ville : on vous juge d’abord, ensuite seulement on vient vous parler. A vrai dire, Layla s’en fichait un peu de ce qu’on pouvait penser d’elle, la raison pour laquelle elle était en ville était juste que cette dernière était remplie de vampires, et donc faisait un parfait terrain de chasse.
Bref, il était temps qu’elle commence son service. Elle prit donc la relève, et de derrière le comptoir du bar, elle prit les premières commandes de boissons. Tout en jetant discrètement des coups d’œil dans la salle, histoire de repérer des proies potentielles. Mais rien, le Mystic Grills était juste remplie d’êtres normaux. Enfin, pour le moment. Layla se craqua les doigts, fatiguée d’une longue nuit tourmentée. Elle ne trouvait plus le sommeil depuis longtemps, et aujourd’hui elle sentait la fatigue monter rapidement. Résultat, elle affichait une mine complètement épuisée. Un petit bâillement, et elle enchaina les commandes des personnes qui étaient installées au comptoir. Elle sentit alors un léger courant d’air : le grill se remplissait encore avec une nouvelle personne. Layla leva alors un regard vers cette personne, et pendant quelques secondes son cœur se stoppa. On parlait tant de lui, de qui il était et de ce qu’il était. Qui, parmi les créatures surnaturelles et les chasseurs, ne connaissaient pas son nom ? La jeune femme ne put lâcher son regard de lui. Depuis le temps qu’elle rêvait de le rencontrer. Pour pouvoir le tuer par la suite. N’Est-ce pas la suite logique des choses ? N’Est-ce pas en attaquant un puissant représentant des vampires qu’elle pourra se faire un nom, et surtout, qu’elle pourra satisfaire cette soif de vengeance ?
Klaus. Il n’était décidemment pas comme elle l’avait imaginé. Difficile de ne pas le remarquer, il dégageait quelque chose d’extrêmement attirant, de séduisant même. Votre regard s’arrêtait obligatoirement sur lui. C’était le cas de Layla, qui dut légèrement se secouer la tête pour cesser de le fixer. Elle prit alors son souffle, et continua ses commandes au comptoir. Laissons la proie venir d’elle-même.



Dernière édition par Layla Yaworsky le Mer 29 Fév - 10:32, édité 1 fois
avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Dim 12 Fév - 15:59

Aujourd'hui la pluie avait envahis la ville de Mystic Falls, qu'est-ce que je pouvais détester la pluie, ça te trempe et ça sert à rien. En plus je n'était pas du tout de bonne humeur, ce que je voulais le plus c'est à dire faire une armée d'Hybride ne fonctionnait pas et je ne comprenait pas, j'en avais plus que marre, je voulais des réponses mais je ne l'ai trouver pas. Alors que je marchais dans les rues de Mystic Falls, je vis devant moi le Mystic Grills, pourquoi pas s'arrêter pour boire un verre et repérer quelques victimes pour mon repas de ce soir, je me dirige alors vers les portes du Mystic Grills puis les ouvrent, j'y rentre tranquillement puis analyse bien la salle, des tas d'humains de sang bien frais sont autour de moi, qu'est-ce que ça peut me donner faim mais faire une attaque oh milieux de tout ce monde serait trop risqué, j'en ferait une plus tard. Mon regard se pose alors sur la jeune femme du bar qui faisait que me fixer, que me veut-elle ? Était-elle un vampire ? J'en ai aucune idée, pourquoi pas aller le voir et lui demander tout simplement ? C'est que j'ai de bonnes idées moi. Je marche alors vers la jeune femme en la regardant encore et encore, si celle ci est un vampire, elle sera parfaite pour que je la contrôle et si c'est une humaine, elle sera mon 4h. Je m'installe alors au bar sur un tabouret, la jeune femme s'approche de moi, je la regarde avec le regard que je fais a toute les femmes.

- Ce n'est pas bien de dévisager les gens qu'ont connait pas. -

Celle ci devant réaliser que j'avais remarquer qu'elle me fixait depuis un certain temps et oui j'ai les yeux de partout et je vois tout, il faut analyser ou ont vas pour ne pas tomber sur des chasseurs.

- Oh et j’oublie, un scotch s'il vous plait. -

Je lui fis un sourire malicieux puis je me tourne et regarde autour de moi, personne n'a remarquer que j'étais la, ça voulait dire que personne ne savait qui j'étais, c'était un soulagement car je n'avais pas envie de me faire embêter par des chasseurs, surtout pas aujourd'hui vu que je ne suis pas d'humeur et que si ont me cherchent trop, je risquerait d'être violent. Je me retourne vers la charmante barmaid puis la regarde moi aussi, En la regardant de plus près, je remarque qu'elle a quand même un charme fou, un visage bien dessiner, des yeux magnifique, une bouche qu'on a envie d'embrasser encore et encore, un corps qu'on a envie de toucher puis... Oula il faut que j'enlève ces idées de ma tête tout de même, je n'ai jamais penser ça, l'amour pour moi n’existent, j'ai aimer qu'une fois et ont m'a trahis, je ne veux plus jamais aimer et je pense que personne pourrait m'aimer vu que tout le monde me déteste dans cette ville.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Dim 12 Fév - 16:35


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Repérée. Layla n’était décidemment pas très discrètement, même pas fichue de regarde quelqu’un sans se faire choper ! Enfin bon, de toute façon elle avait eu ce qu’elle voulait : il était venu à elle. Le cœur de la jeune femme ne cessait de fortement battre, bien qu’elle tentait de se calmer. Était-ce la peur, l’adrénaline, ou autre chose qui la mettait dans cet état ? Qu’important la raison, elle faisait tout pour ne paraitre qu’indifférente face à Klaus. Il ne fallait pas qu’il sache ce qu’elle était, cela risquerait de gâcher tout ses plans. Oui, Layla visait totalement haut en désirant le tuer, lui. Le plus âgé de vampire, et à présent hybride même. Mais qui ne tente n’a rien ♫ ! A son tour, il ne lâchait pas Layla du regard, ce qui l’intimidait plus qu’autre chose. Il s’approchait, lentement, et s’installa face à elle. Être normale, faire comme s’il était un client comme un autre. Ne rien laisser paraitre d’anormal. Juste le servir. Juste être barmaid, et non chasseuse pour le moment. Son regard était vraiment enivrant, comment en décrocher ? Mais Layla préféra éviter de le regarder droit dans les yeux, car même si elle se shootait à la verveine, mieux fallait éviter de regarder ses yeux.
Il prit alors la parole en premier, sa voix telle un tonnerre. Qu’on en connait pas ? Pas exactement. Layla savait tout de lui, ses « amis », si j’ose dire, de chasse lui avait tout narré à son propos. Du sacrifice jusqu’à l’armée d’hybrid. Enfin, tout ce qu’elle savait de lui, c’était ce qu’il avait fait. La personne qu’il était lui était complètement inconnue. Et puis, elle se fichait de savoir comment il pouvait être ! Tout ce dont elle devait savoir, c’était jusqu’où pouvait aller sa force, et surtout comment le tuer. Car malgré ses nombreuses informations, celle-ci lui avait échappée. Tuer un vampire, ok elle le sait, mais un originel ?
Vite, oublions tout ceci, Layla devait se concentrer sur comment elle réagissait : pas de mauvais regard envers lui, ni d’hostilité d’aucune sorte. Sous un sourire craquant, il lui demanda donc un scotch. La jeune femme lâcha donc un « De suite. », court et sec, avant de se retourner pour le lui préparer.
Bon, c’était plus fort qu’elle, il fallait qu’elle test. Complètement novice en ce qui concernait la chasse au vampire, et encore plus dans celle des originels, Layla se demandait si la verveine avait les mêmes effets sur ces derniers… Et oui, elle osa. Toujours dos à ce cher Klaus qui observait le grill, elle prit discrètement dans sa poche de jeans un sachet de verveine, et versa dans la scotch une minuscule dose, de sorte à ce que, si ça marche sur lui, il ne ressent pas trop la douleur pour que tout le monde le voit, mais assez pour que Layla le voit. Lâchant un soupir, elle retourna sur le comptoir et y déposa le verre de Klaus, évitant à présent de le regarder.
« Et toutes mes excuses de vous avoir dévisagé à votre entrée, lança-t’elle d’une petite voix. C’est juste que je ne vous avais jamais vu. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Dim 12 Fév - 19:46

Alors que je regardais la salle et toutes ces poches de sang sur pattes, j'entendis la barmaid me parler, je me retourne vers elle et vois mon verre, je lui lance << Merci >> puis a sa deuxième phrase, je la regarde juste puis je me retourne avec mon verre, je regarde encore la salle puis me retourne vers elle, je commence a boire une gorgé mais d'un coup je commence m'étouffer, ma gorge me brule, de la verveine, je savais qu'elle mentait et qu'elle savait qui j'étais, j'aurais du me méfier. Je pose alors le verre violemment sur le comptoir, je tire Layla vers moi et d'un regard vraiment méchant accompagner d'un sourire malicieux je lui lance.

- Ce n'est pas de la verveine qui me tuera chérie, la prochaine fois sois plus maligne et évite de me prendre pour un imbécile, je ne supporte pas ça. -

Je la lâche alors puis lui lance un regard pire que menaçant et lui en demande un autre sans verveine cette fois car la prochaine fois, je me montrerait pas aussi sympathique. Celle ci m'en ressert un autre, je le bois alors tranquillement et je me pose plusieurs questions dans ma tête, je me perds un peu dans mes pensés. Je me demande pourquoi mes hybrides ne survivent pas alors que le double Petrova n'est plus de ce monde, je ne comprend vraiment pas et je compte bien savoir pourquoi tout déraille comme ça, bien sur je compte bien le découvrir et faire tout pour que mon plan fonctionne, je veux détruire cette ville puis ensuite aller autre part et recommencer, c'est le destin qu'on m'a attribuer voilà pourquoi je fais tout ça. Alors que mon verre est enfin, je suis sorti de mes pensés quand je ne sens plus aucune goute dans mon verre, mon regard se pose a nouveau sur la barmaid, c'est dingue quand même, je ne l'ai jamais vu ici, elle dois être nouvelle mais si elle est nouvelle, comment me connait-elle ? Connaitrait-elle les Salvatore ou serait-elle une chasseuse de vampire ? Il faut que je le découvre mais pour ceux la, il ne faut en aucun cas que je la brusque, je dois me montrer gentil avec pour qu'elle est confiance en moi et qu'elle tombe dans mon piège. Le problème ces que pour être gentil, ça va être difficile vu que tout à l'heure, je l'ai à moitier menacer, elle va vraiment savoir que je joue avec elle, elle n'est pas si bête non plus. Que faire ? Ah mais je sais, je peux l'hypnotiser, ah non enfaite je ne peux pas, elle dois prendre de la verveine vu qu'elle m'en a mis dans mon verre tout a l'heure. Comment faire pour qu'elle me donne sa confiance, rah qu'est-ce que ça peux m'énerver, je vais y aller franco hein, je pense que c'est le mieux vu que j'ai aucune autres solutions.

- Je sais ce que tu est. -

Je la regarde droit dans les yeux, je suis toujours assis sur mon tabouret en face d'elle, je prends la bouteille d'alcool et me resserre un vers sans lui demander la permission, après tout je fais ce que je veux, si elle n'est pas contente, ce n'est pas mon problème. C'est peut-être une chasseuse de vampire mais elle ne me fait pas du tout peur, jamais personne ne m'a eux jusqu'à aujourd'hui, ce n'est pas elle qui va réussir, puis tuer un hybride est complètement impossible, je suis indestructible, personne ne peux m'atteindre, ce n'est pas pour rien si je suis un originel, le plus vieux, le plus puissant de tout les vampires. Rien ni personne peux m'atteindre, je continuerais mon chemin et je serais toujours survivant. Ils peuvent s'amuser à me chasser, c'est perdu d'avance ils y arriveront jamais, ils finiront vampire ou dans leurs tombe, a eux de choisir, oui je suis sans cœur c'est vrai mais ça il faut savoir pourquoi, le soucis c'est que j'en parlerais jamais à personne, c'est mon secret et avec ce secret on serait capable de m'achever car il est tout simplement la clé de ma mort et je veux en aucun cas mourir maintenant, j'ai encore pleins de trucs à faire même si ça fait plus de 1000 ans que je suis sur terre. Je regarde a nouveau la barmaid, elle n'a pas décrocher un mot, cela me fait rire plus qu'autre chose, je me lève alors de mon tabouret puis me met face a elle derrière le comptoir, je la regarde droit dans les yeux puis lui fait un sourire malicieux.

- Qu'est-ce qui se passe ? Tu as peur ? J'ai découvert ton secret ? Comme c'est dommage. -

En disant ces mots j'avais avancer, celle ci avant reculer, elle était a présent contre le mur et moi tout près d'elle, je la regardais droit dans les yeux, c'est fou comme elle avait des yeux magnifique, je me perdait a moitié dans son regard mais pourquoi me faisait-elle cette effet alors qu'elle veux me voir mort, je devrais la haïr mais le soucis c'est que je n'arrive à décrocher mes yeux des siens, elle est si belle, si douce, je ne sait pas ce qui m'arrive mais je bloque complètement devant sa beauté.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Dim 12 Fév - 21:06


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Bonne nouvelle : la verveine fonctionnait aussi sur les hybrides ! Layla esquissa un léger sourire satisfait en le voyant s’étouffer, mais fut très vite calmée en le voyant poser de manière agressive son verre. Sans avoir le temps de se reculer, Klaus l’attrapa par le bras pour la tirer vers lui, son regard n’exprimant que rage malgré ce petit sourire toujours aussi craquant. Il avait un peu raison, Layla l’avait largement sous estimé, et son bras en payé le prix sous la force de la poignée de l’hybride. Enfin, il se décida de la lâcher, toujours ce même regard révolver. La jeune femme quant à elle hésitait entre la panique de s’être surement faite repérer, et la colère d’avoir été aussi bête. Se tenant le poignet, car l’air de rien elle était très fragile, elle obéit à Klaus en lui servant un autre verre, non empoisonné si possible. Elle ne put laisser s’échapper un « Connard. ». Elle s’en voulait tant de n’avoir pas réfléchit. Mais où avait-elle la tête ? Bon, le point positif, le seul d’ailleurs, c’était qu’elle savait que la verveine avait une influence sur lui. Le prix qu’elle avait payé pour cette petite information ? Il venait de lui dire qu’il savait ce qu’elle était. Dans la merde, oui, elle était dans la merde. Faire savoir au vampire le plus puissant qu’on est une chasseuse, ça n’était pas vraiment conseillé. On va dire que c’est une erreur de débutant, mais une erreur qui risque de lui couter la vie.
Il se servait tranquillement à présent, la fixant de nouveau. Layla, elle, était légèrement perdue dans ses pensées. Comment allait-elle s’en sortir ? Après tout, elle n’est qu’une petite chasseuse pas très douée ni dangereuse, il n’avait pas de raison de s’inquiéter de ce qu’elle était capable de faire. Ou bien il est vraiment du genre rancunier et dans ce cas aujourd’hui est la dernière journée de Layla. Prions pour la première solution ! De toute façon, en décidant, si j’ose dire, de faire la chasse aux vampires, Layla connaissait les risques ( même si en vérité elle n’avait pas d’elle-même choisit de les chasser, contrainte sous hypnose et sans le savoir ). Elle savait que chaque jour, elle pouvait se faire tuer. Elle avait donc apprit à contrôler sa peur qui était un sentiment inutile. La peur ne résout rien, et l’Homme agit bien trop souvent sous son contrôle. Et justement, Layla restait humaine, et ne pouvait donc nier l’inquiétude des conséquences de son geste. Il était capable de n’importe quoi, et elle était prête à tout pour le faire disparaitre. La vengeance est décidemment bien encore un autre sentiment humain bien stupide. Elle avait perdu sa petite sœur, sa petite Aponi. Elle n’avait plus de famille, si ce n’était ses grands parents dont elle n’avait plus de nouvelles. Plus personne. Et alors ? Était-ce en tuant des vampires qu’elle retrouvait le sommeil et la joie de vivre d’avant ? Non. Le passé restait le passé. Mais Layla n’arrivait pas à tourner cette foutue page, elle ne parvenait pas à trouver la paix. Elle était torturée.
Comme un coup de vent. La jeune femme ne l’avait pas vu se lever, ni même venir la rejoindre derrière le comptoir. Le regard de l’un accroché à celui de l’autre, Klaus la provoqua légèrement. N’aimant pas ce comportement de sa part, Layla ne put que froncer des sourcils, tout en reculant au fur et à mesure qu’il s’avançait vers elle. Bon de un, elle remarquait qu’elle était bien petite face à elle, et surtout de deux, qu’elle était à présent bloquée contre le mur. Il était si… près. Il avait littéralement plongé son regard dans le sien, et Layla n’avait envie que d’une chose : fuir. Mais elle garda son calme, du moins essaya.
«  Peur de quoi ? De toi peut être, qui est si puissant qu’il reste insignifiant face à une simple plante comme la verveine ?, oui, la jeune femme répondait à son tour sur la provoc’. »
Grande gueule, ça elle l’était. Maintenant elle devra assumer ce qu’elle dit. Car elle joue les grandes, mais au fond d’elle-même c’est la panique générale. Ben tiens, qu’elle est bête ! En parlant de verveine, elle avait encore le petit sachet dans sa poche ! Mais bon, il était si proche, limite collé à elle… Il le verrait, elle n’aurait pas le temps de la sortir de sa poche qu’il la verrait. Alors, à son tour, Layla colla son regard dans celui de Klaus. De nouveau, elle sentit son cœur battre, et elle se demanda comment on pouvait résister à un tel charme ? Soyons réaliste, même si Layla souhaitait le tuer, elle le trouvait juste… étonnamment sublime. Mais stop, ne pas penser à ça, elle ne devait pas craquer devant ce magnifique physique. La verveine, elle devait vraiment tenter de discrètement la sortir de sa poche et de la lui balancer sur la figure. Elle glissa alors lentement sa main dans sa poche, ayant bien du mal à prendre le sachet entre ses doigts, tout en continuant de fixer l’hybride l’air de rien.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Lun 13 Fév - 19:40

Toujours tout près de la chasseuse, mon regard était plongé dans le sien, elle était comment dire ? Sublime ! Mais stop, il ne faut pas penser ça car elle est tous ce que je déteste, une chasseuse de vampire mais je n'ai rien à craindre, elle n'arrivera jamais à me tuer. Je fus sorti de mes pensés quand celle ci répondit à ma provoque, je lâcha un rire et une sourire puis me décolla d'elle pour lui laisser champ libre, je la regarde toujours droit dans les yeux puis lui sors avec un sourire malicieux.

- Ne t'en fait dont pas, je ne te tuerais pas, même si tu est tous ce que je déteste, tu reste une jeune femme magnifique, alors pourquoi pas en profiter. -

Je retourne alors m'installer à ma place puis continue de boire mon verre, oui je venais de lui faire un compliment, elle le prends comme elle veut mais faut dire que cette femme est vraiment belle, elle à tout pour elle, ça m'étonnerait même pas si elle me disait qu'elle était en couple mais là je plaindrais son compagnon car quand je veux quelque chose, je fais tout pour l'avoir et à cette instant tous ce que je voulais c'était belle mais bien sur, ça elle ne dois pas le savoir. Celle ci continuait son travail car il y avait tout de même des clients à servir, on était pas seul dans ce bar, qu'elle dommage. Une question m'occupait l'esprit, pourquoi était-elle devenu une chasseuse de vampire, elle à l'air tellement jeune, je ne comprends pas, peut être qu'un vampire lui à fait du mal mais tous ce que je sais, c'est que ce n'est pas moi car si ça aurait était moi, jamais je n'aurait pu oublier ce visage et je crois qu'a partir d'aujourd'hui, je ne pourrait pas l'oublier. Non je ne suis pas amoureux, ont ne tombent pas amoureux comme ça, c'est totalement impossible et puis l'amour pour moi n’existe pas, je n'y crois pas et je n'y croirais jamais, l'amour sert à faire souffrir, à brisés des vies, à déchirer des cœurs, je l'ai vécu une fois et je sais que je ne le revivrais plus jamais, ça fait bien trop mal. Bref revenons à notre belle barmaid, je l'observais encore et toujours, je ne pouvais pas décoller mon regard d'elle, qu'est-ce qui m'arrive je ne comprends pas, elle m'a quand même mis de la verveine dans mon verre mais je lui laisse la vie sauve, à chaque fois qu'on à essayait de m'arnaquer, je me suis toujours venger mais là non, je n'aime pas cette sensation, je n'aime pas ressentir ça. Ça me rends complètement dingue, j'ai horreur de ça mais je n'y peut rien, je n'arrive pas à contrôler ce sentiment au fond de mon cœur.

- Dis moi, j'aimerais savoir, pourquoi est tu devenu une chasseuse de vampire ? J'ai pensais à plusieurs conclusion. Un vampire ta fait du mal, un vampire t'a enlever un proche ou sinon tu veux que Mystic Falls soit tranquille alors tu t'est mis dans la tête de tous les tuer. Mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tu t'attaque à moi directement en sachant qu'il est impossible de me tuer. -

Bon ok je lui est poser des tas de questions c'est vrai mais j'en pouvais plus de toute les garder pour moi, je veux vraiment savoir ce qui se passe dans sa tête et pourquoi fait-elle ça. Je me trouve un peu ridicule de taper la discute a une chasseuse mais je n'y peut rien, j'ai juste envie de rester près d'elle alors pour passer le temps, vaut mieux avoir un sujet de conversation intéressant et oh moins j'en apprendrait sur elle qu'elle en c'est déjà sur moi. Le truc c'est qu'elle ne connait que mon mauvais cotés, ce que les gens racontent mais personne ne sait qui je suis vraiment, ce qui se passe au fond de moi, personne ne connait mes faiblesses, personne ne sait que derrière cette méchanster il y a un cœur qui demande qu'a être aimer.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mar 14 Fév - 16:48


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Layla ne savait pas trop si le fait qu’il venait de lui dire qu’il n’allait pas la tuer devait la rassurer. Pourquoi ne le ferait-il pas ? A part cette excuse du « jeune femme magnifique ». Mais bon, elle ferait mieux de s’estimer heureuse qu’il la laisse en vie après tout. Il retourna donc à sa place, et Layla, et reprit petit à petit le souffle qu’elle avait perdu tellement il était proche d’elle. Elle lui lança un dernier regard, abandonna l’idée de l’attaquer avec la verveine, et essaye de reprendre une attitude normale. Les clients étaient toujours là après tout, et en journée elle restait barmaid, non chasseuse. Chose qu’elle avait oublié les minutes précédentes. Mais elle n’avait pu se retenir. Une telle occasion ne se reproduirait peut être plus, de le rencontrer. Mais était-ce vraiment une chance, était-ce vraiment une bonne idée d’avoir provoqué l’ange rebelle lui-même ? Celui connu pour n’avoir aucun cœur, d’être prêt à tout détruire pour obtenir ce qu’il désirait. Celui qui n’avait d’attache à personne. Layla ne pouvait s’empêcher de penser à tout cela tout en servant les quelques clients toujours présents au comptoir. Si seulement ils n’étaient pas là, si seulement elle était seule avec cet hybride. Bon, si elle avait été seule, elle serait surement morte en fait. C’est vrai quoi, il a surement décidé de l’épargner pour le moment à cause des gens présents. Sur cette pensée, Layla regarda de nouveau ce fameux Klaus. Il ne cessait de la fixer, ce qui était d’ailleurs très gênant. Ses yeux s’accrochaient à elle d’une manière si intense. Y’avait-il une autre raison qui l’avait poussé à la laisser ? « Tu restes une jeune femme magnifique, alors pourquoi pas en profiter. » Cette phrase, qu’il avait prononcé un peu plus tôt, lui revint alors en tête. Et si… Non, impossible, ce démon ne pouvait ressentir un tel sentiment.
Klaus serait-il capable d’éprouver un autre sentiment que la colère ou la rancœur ? Ce regard, sa façon de se comporter en son égard, sa dernière phrase… Bingo ! Layla venait de tout comprendre, du moins de se faire une idée. Apparemment, elle n’avait pas laissé le bel immortel indifférent. Il n’existait pas pire arme que l’utilisation des sentiments. Mais avant tout, il fallait que la jeune chasseuse valide cette hypothèse. Après tout, peut être voulait-il juste s’amuser.
Il la coupa enfin de ses pensées en lui listant toute une série de question sur les causes de son « métier », et pourquoi elle l’avait prit pour cible en sachant son immortalité. Quel curieux ! Elle soupira alors, et répondu, tout en nettoyant des verres lavés.
« Je n’vois pas pourquoi je devrais te répondre. Mes raisons sont personnelles, et je ne souhaite pas me confier, encore moins à toi. »
Et toc ! Et tout ça sans daigner lui lancer un regard. Mais Layla réfléchit de nouveau, et se rendit compte qu’elle avait de nouveau agit trop vite. Vérifier l’hypothèse, le mettre en confiance. Se montrer un minimum sympathique quoi. Elle se racla alors la gorge, posa les verres, et se remit face à lui, lui adressa enfin un regard.
« Un gros gibier est toujours plus intéressant qu’un simple rongeur. J’ai besoin de me faire un nom dans ce foutu boulot de chasseuse de ta sale espèce. Et toi, tu es celui que tous craignent, que tous connaissent comme invincible. Alors oui, je sais que je vais avoir du mal à t’abattre, mais crois-moi, j’y arriverais. »
Bon, elle avait essayé hein, mais être sympathique avec quelqu’un qu’on venait de tenter de tuer n’était pas facile. Layla sentit alors ses joues rougir : le regarder trop longtemps la gêné tant. Il était vraiment attirant après tout. Et ce foutu cœur qui ne cessait de battre si fort quand elle croisait son regard… Elle détourna alors ses yeux de Klaus, et se mordit les lèvres. Resté une question : pourquoi devenir chasseuse ? Les images de sa petite sœur revinrent alors dans sa mémoire, et à présent elle sentit son cœur se briser. Elle n’aimait vraiment pas parler de ça, s’en souvenir lui faisait trop mal. Mais elle devait réellement le mettre en confiance. Et puis, elle ne risquait rien en lui apportant cette information.
« Et pour ta première question, bingo, un vampire m’a enlevé quelqu’un. Tu peux rire si tu veux, après tout tu n’as du certainement jamais connaitre ce sentiment, mais je ne peux gérer cette tristesse et cette rage qu’en tuant l’espèce qui m’a retiré ma petite sœur. Ton espèce ne fait que tuer des innocents, par plaisir la plupart du temps… Je ne me considères pas comme une justicière, et non je ne veux pas ramener le calme à Mystic Falls car je me fiche de cette ville. Je veux juste tenter de me retrouver une raison de me lever chaque matin. »
C’était dur à déballer, mais cela en valait la peine. Le mettre en confiance, tout lui dire s’il le fallait, mais lui faire comprendre qu’il pouvait avoir confiance en elle. Pour qu’elle puisse l’achever au bon moment. Et surtout, elle devait jouer sur ce sentiment qu’elle avait réussit, on ne sait comment, à faire naitre en ce cher Klaus.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mar 14 Fév - 18:40

Je regardais toujours Layla, je voulais tellement qu'elle réponde à mes questions, savoir pourquoi elle est comme ça, je ne sais pas pourquoi mais j'ai absolument besoin de savoir ce qui se passe. Alors que je me cale en posant mes pieds sur le comptoir, oui je me crois tout permis, puis au pire je m'en fiche, la voix de celle ci résonne dans mes oreilles, je la regarde à nouveaux, elle continue de me provoquer alors que je l'ai épargner, je suis parfois trop gentil je crois, enfaite non je suis méchant, sans cœur et je le resterait, j'en ai rien à faire de ce qu'on pense de moi, au pire tout le monde me déteste alors rien à faire. Je me resserre alors un verre puis commence à le boire, j'en ai marre qu'on me juge sans me connaitre, sans savoir qui je suis vraiment mais on va dire que je montre pas ce qui à au fond de moi et que derrière toute cette méchanster ce cache un cœur mais bon, ont va dire que les gens s'en fiche, tous ce qu'ils veulent c'est m'abattre, je leurs souhaite bonne chance. Je vis alors Layla se rapprochait de moi et se mettre face à moi, je l'écoute parler puis à la fin de sa phrase, je ne peux me retenir d’émettre un rire, je la regarde puis lui dit d'un ton foutage de gueule.

- Tu pense pouvoir y arriver ? Tu crois vraiment que toi tu pourra m'avoir. Réfléchie bien, tous ceux qui se sont mis en travers de mon chemin. Comment ont t-ils fini d'après toi ? En tout cas, je te souhaite bonne chance car maintenant que je sais que ton objectif est de m'abattre, je viens bien me marrer à te faire tourner en bourrique. Ce jeux promet d'être super drôle, on verra bien de nous deux qui le gagnera. -

Alors que je venais de finir ma phrase, je reçu un appel, je répond alors à mon téléphone, c'est bien sur un de mes hybrides qui surveillent pour moi Elena Gilbert et Damon Salvatore, je parle tranquillement avec lui, je lui dit bien sur ce qu'il doit faire et bien sur lui demande aussi de surveiller Stefan, il est peut être venu avec moi mais je ne lui fait pas entièrement confiance, il pourrait me trahir à tout moment vu que celle qu'il aime est dans cette ville m'enfin bon, je ne fait pas de soucis vu que pleins de monde le surveille et que si je sais qu'il fait un pas de travers, il aura affaire à moi. Je raccroche alors mon téléphone puis observe à nouveaux cette jolie demoiselle qui me donne de plus en plus envie mais j'essaie de me contrôler, il ne faudrait pas qu'elle s’aperçoivent que je ne suis pas indifférent à son charme. Alors qu'elle à le dos tourner, je louche complètement sur ces fesses, elle à quand même une bonne paire de fesses cette femme, sans que je m'en rende compte, celle ci ouvre la bouche et me fait à moitié sursauté, je l'écoute alors attentivement, alors c'est pour cela qu'elle chasse les vampires car un de mon espèce à enlever sa petite sœur, c'est compréhensible vu que pour moi la famille est le plus important, je me redresse alors face à elle, lui prends les deux mains et lui dit d'un ton doux et gentil.

- Je comprends tout à fait ce que tu ressens, c'est tout à fait normal mais crois tu qu'après m'avoir tuer, ta petite sœur reviendra ? C'est impossible et tu le sait aussi bien que moi. Tu aura toujours ce manque, cette tristesse en te levant le matin et en te couchant le soir. Pense juste que de tout la haut, elle te regarde, prends soin de toi et dit toi qu'elle aimerait pas te voir malheureuse, triste, désemparer. Elle voudrait sa grande sœur sourire, profiter de la vie et être heureuse. Réfléchie bien à ça.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mar 14 Fév - 21:29


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Il l’avait défié, mais il avait raison. Tout ceux qui avaient tentés de le faire disparaitre étaient aujourd’hui loin, très loin. Mais Layla, têtue, et surtout inconsciente, était prête à tout, juste pour atteindre son but. Cela était stupide, très. Mais dès que la jeune femme avait une idée en tête, n’importe laquelle, il fallait qu’elle tente tout pour l’achever. La, il s’agissait de l’achever lui, même si Layla se demandait de plus en plus si elle n’avait pas fait la plus grosse connerie de sa vie en le défiant ainsi. Il était puissant, il était immortel, il était capable de tout. Et il était très séduisant. Je sais, aucun rapport. Mais Layla n’avait cessé de le fixer, et vraiment il n’y avait rien à faire : ce petit nez, cette bouche sans cesse sourire de coin, et ce corps si sublimement sculpté. Il avait ce charme qui fait de lui une personne à part, ce genre de personne qui se détache du lot. La jeune femme cessa de penser à tout cela lorsque Klaus lui attrapa les mains. Les siennes étaient si froides et douces, si agréable à toucher. Elle aurait tellement voulu les caresser pour apprécier d’avantage leurs grâce, mais elle se souvint à qui elles appartenaient…
Il lui fit alors un discours, avec une voix juste sur ce qu’il pensant de cette situation. Layla était d’accord avec lui, ça bien sur elle ne le dira jamais, mais elle s’en fichait de tout ça. Elle savait que jamais sa petite sœur n’aurait voulu qu’elle devienne ce qu’elle est à présent, ni qu’elle sacrifie sa vie pour venger la sienne. Mais Layla avait tant besoin de se raccrocher à quelque chose. Et malheureusement la seule chose qu’elle avait trouvé fut la haine. Une fausse haine. Jamais elle n’avait haït les vampires, avant que son ex mari ne l’hypnotise. Ca, elle ne s’en souvient pas. Il lui a implanté de faux souvenirs, remplaçant la mort par accident de sa petite sœur par un meurtre par vampires. Layla risquait donc sa vie pour rien, juste parce qu’un salaud de vampire n’avait pas supporté qu’elle le quitte pour ce qu’il était. A présent, elle se retrouvait en train de tuer une espèce qui ne lui avait rien fait, sans jamais le savoir. Condamnée à vivre éternellement dans l’erreur.
Non, Aponi ne reviendra jamais. On ne fait pas revenir les morts. Mais Layla n’a pas réussit à faire son deuil. Hypersensible en plus de cela, elle n’arriva pas à tourner la page du passée et à se projeter dans le futur. Et surtout, pour elle le présent se résume à une page vide remplie de sang. Bref, elle leva les yeux vers Klaus, de nouveau, n’ayant pas lâché ses mains. Elle avait les yeux humides, se retenant de pleurer. Ne pas pleurer devant l’ennemi, ne pas montrer ses faiblesses.
« Me regarde tu dis ? Je ne crois pas aux petits anges là haut dans le ciel. Elle est morte. On la enterrée, mise sous terre. A présent il ne reste rien d’elle. Layla n’avait plus aucune agressivité envers l’hybride, et elle serrait de plus en plus ses mains entre les siennes, comme pour s’empêcher de pleurer. Je sais qu’elle ne reviendra jamais, même si je parvenais à te tuer. Je suis juste… égoïste. Ce n’est pas pour la venger, mais pour apaiser ma conscience de… »
Elle s’interrompit donc, et se rendit compte qu’en fait, elle n’avait aucun souvenir de comment, quand et où sa sœur s’était faite tuée. Layla était-elle présente ? Rien, tout était blanc. Elle n’avait aucun souvenir du jour de la mort de sa sœur. Normal.
Layla se secoua alors la tête. Il fallait qu’elle se reprenne. Elle respira alors un grand coup, et lança cette fois-ci un regard amusé à ce Klaus. Layla n’avait pas oublié l’effet qu’elle avait lui avait fait, elle devait en profiter dès maintenant.
« Mais dis-moi, essayerai-tu de trouver des arguments pour que je ne tente pas de te tuer ? Le grand Klaus aurait-il peur de moi ? », lui lança-t’elle suivit d’un petit rire. Et bien sur, elle n’avait pas lâché ses mains.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mer 15 Fév - 18:00

Après l'avoir écouter, je rigole à sa dernière phrase, elle me connait vraiment très mal cette fille mais vraiment très mal, alors qu'elle serre mes mains dans les siennes, je continue de la regarder droit dans les yeux, je lui souris, nous sommes quand même très proche à ce moment même. Je dois vous avouer que cela ne me gène pas, Layla est une belle femme et il faut dire qu'elle a de magnifique beau yeux. J'aime beaucoup ce jeux qui à entre nous, elle qui veut me tuer, moi qui essaie de la rendre dingue avec mon techniques de charmes, ça promet d'être drôle tout ça, je m'approche alors doucement de son oreille puis lui murmure doucement.

- Je n'ai peur de personne, absolument personne. -

Je me remet bien puis continue de la regarder droit dans les yeux, je lui fait un petit sourire qui est sincère pour une fois car d'habitude mes sourires sont malicieux ou du foutage de gueule alors que la non, ce sourire est absolument sincère et puis en sa compagnie, je ne peux que sourire. Je laisse alors mes mains dans les siennes, je continue de la regarder, de lui sourire, je ne peux m'empêcher de la regarde, nos visages sont si près que je peux presque sentir son souffle caresser mon visage, c'est si bon, j'aime ce moment et j'aimerais qu'on sois rien que tout les deux dans cette pièce pour pouvoir lui sauter dessus, pas pour la croquer non mais l'emmener au 7eme ciel. Oui cette délicieuse barmaid est entrain de me rendre fou, elle ne fait rien de particulier non mais son regard, son sourire, ces lèvres, ces yeux, sa peau, ces mains dans les miennes me font perdre pied, je n'ai jamais ressentit ça pour une femme, enfin si une fois mais c'était il y a très longtemps, ce drôle de sentiment reviens et je n'arrive pas à le contrôler, elle a pris possession en moi et faut surtout pas qu'elle le remarque ou elle pourrait s'en servir pour me tuer et je pense que c'est le meilleur moyen pour m'avoir. C'est pour cela que je ne veux pas tomber amoureux car à cause de l'amour, je pourrais mourir, si par tout les moyens elle arrive à me faire tomber amoureux d'elle, elle aura tout gagner car je serais pris au piège et bien sur elle aura eux tous ce qu'elle veut, je ne serais plus qu'un souvenir et tout le monde sera tranquille. Oui parce que personne ne m'aime à Mystic Falls, je n'ai vraiment personne, ma famille me détestent, mes amies j'en ai pas et les gens autour me déteste aussi, je sais que je manquerais à personne, ça serait plutôt un soulagement pour tout le monde si je partais de l'autre cotés mais le soucis est que je n'ai pas envie de partir, j'ai envie de continuer, de faire mon armée d'hybrides et de continuer a régner. Je pense que la seule personne qui m'aimait vraiment était ma mère mais malheureusement elle n'est plus la, elle me manque oui je l'avoue sauf que je ne le montre pas, il m'arrive de regarder des photos, de sortir la montre gousset de ma mère que j'ai toujours sur moi, de la regarder et de craquer mais bien sur ça personne ne le sait, je ne veux pas que les gens sachent que je suis faible avec le souvenir de ma mère, je ne veux pas qu'ils sachent qu'en m’enlevant cette montre, en me parlant d'elle, de ma famille je deviendrait faible et qu'on pourrait me tuer, je ne veux pas qu'on me connaisse vraiment. Alors que je pensais à elle, à tout ces souvenirs, je n'avais pas remarquer qu'une larme venait de couler mais quand je la sentit sur ma main, je l'essuya de-suite. Et merde Layla m'avait vu, elle va tout découvrir et réussira, je ne suis pas dans la merde tiens. Il ne manque plus qu'a inventer une connerie pour rattraper le coup mais quoi ? J'en ai aucune idée.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mer 15 Fév - 21:31


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Ses lèvres si proche d’elle, lui murmurant ces quelques mots. Layla avait pu sentir son doux souffle dans son cou un court instant, et bizarrement elle aurait donné n’importe quoi pour le sentir de nouveau. Et ce sourire, la jeune femme vit alors enfin une part d’humanité en Klaus, et cela la fit frissonner. Elle ne devait pas s’attacher à lui, elle avait un but à atteindre, le tuer. Et maintenant qu’elle avait trouver une faille en lui, elle devait s’en servir. Ca promettait d’être dur s’il continuait ainsi à la faire craquer.
Layla releva les yeux vers lui, et se rendit compte comme l’espace entre eux était mince. De nouveau elle en rougit et elle sentit son cœur exploser en elle. Cette bouche si proche… Non, ne rien éprouver d’autre pour lui que de la haine, elle devait juste jouer la comédie, faire semblant de s’intéresser elle aussi à lui. Même si elle ne faisait pas que semblant. En fait, physiquement Klaus ressemblait beaucoup à son ex mari : les mêmes cheveux, les mêmes yeux, la même façon de s’installer. Et surtout, un autre point commun flagrant : ce coup de foudre dès la première rencontre. Mais pourquoi se sentait-elle obligée de n’aimer que des vampires, étant chasseuse !? En même, ne dit-on pas que la haine mène à l’amour ? Rah, et pourquoi parler d’amour ici ? Layla ne fait que semblant, c’est tout. Elle ne ressent rien. Il faut qu’elle ne ressente rien. Soudain, alors qu’elle fixait toujours autant Klaus, elle le fit verser une larme. Stupéfaction. Klaus, pleurer. Tant de surprise d’un coup ! Mais pourquoi montrait-il soudainement de la tristesse à en laisser échapper une larme ? Layla le dévisagea presque, incompréhensible. Il était si taquin, et à présent il versait cette fameuse larme. Que se passait-il dans sa tête ? Layla venait de parler de sa petite sœur, donc de sa famille. Aurait-il repensé à la sienne, et cela l’aurait-il fait pleurer ? Encore une faille. La jeune femme devait découvrir ce qui chagrinait autant l’hybride. Ses mains toujours dans les siennes, elle caressa alors de son pouce la paume douce de Klaus, et tenta de prendre une voix délicate.
« Eh, ça va ? A quoi tu penses ? »
Elle le regarda si tendrement, cherchant à lire dans son regard pour savoir la raison de cette tristesse nouvelle. Bon, elle voulait surtout le savoir pour l’utiliser contre lui, mais aussi, il faut l’avouer, parce qu’elle déteste voir les gens tristes, même s’il s’agit de personne qu’elle hait. Même s’il s’agit de lui. En fait, on pourrait dire que Layla utilisait à présent son boulot de chasseuse comme excuse pour se rapprocher de Klaus. Il pouvait avoir fait toute les horreurs imaginables, il pouvait être l’un des êtres les plus détestés, la jeune femme ne pouvait se résigner à entièrement le détester. Son esprit était complètement perdu : elle devait le tuer, mais elle n’en avait à présent aucune envie. Le voir avec cette larme lui avait ouvert les yeux : cette rencontre retira tout ses projets qu’elle avait en tête. Bien sur, elle se devait de le tuer, elle devrait le faire. Le souvenir de sa petite sœur si marquait en elle l’obligeait à le faire. Mais cet homme dont elle tenait les mains, cet homme qu’elle regardait avec des yeux soucieux, cet homme qu’elle aimerait atrocement prendre dans ses bras. Il n’était pas le Klaus dont on lui avait tant parler, il n’était pas ce monstre qu’elle imaginait. Il était capable de ressentir des sentiments. Elle ne put alors se contrôler : elle le lâcha d’une main, et la passa sur les jours de Klaus, doucement, retraçant le chemin de cette larme sur le long de sa joue. Ce geste, trop affectueux, elle savait qu’elle allait le regretter. Mais une femme amoureuse se laisse guider par ses sentiments. Et la femme chasseuse qu’elle était voyait cela comme un avantage. Oui, malgré ce qu’elle commençait à ressentir pour lui, elle gardait son but bien en tête, elle se forçait de le retenir.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Mer 15 Fév - 22:01

Alors que j'avais essuyais la larme qui venait de couler sur ma joue, je remis ma main dans celle de Layla comme si de rien n'était et fit comme si rien ne c'était passer, celle me demandait si tout allait bien, comme simple réponse je fis oui avec ma tête. Avoir parler de sa petite soeur m'a fait repenser à ma mère, c'est dingue comme elle peux me manquer, comme j'aimerais qu'elle sois la pour me soutenir, a par elle personne ne m'aime, j'étais tellement proche d'elle, elle était tout pour moi, vraiment tout, j'aurais tout fait pour elle, elle me manque, oh oui elle me manque plus qu'on peux l'imaginer. Je sentis ensuite la main de Layla me caressait la joue, cette marque d'affection me faisait tellement de bien, ça faisait tellement longtemps que personne ne c'était montrer aussi doux avec moi, la seule personne qui me faisait des caresses de ce genre était ma mère mais elle n'est plus la et elle ne le sera plus jamais, elle est partie et m'a laisser tout seul. Je regarde a nouveaux Layla dans les yeux puis décide de lui dire la vérité, je peux lui faire confiance vu l'affection qu'elle me porte.

- Enfaite, je repensais à ma mère, avoir parler de ta petite sœur m'a fait penser à elle car moi aussi j'ai perdu un être chère et c'est ma mère. Elle est décédé a l'accouchement de ma petite sœur, sa mort à bouleverser ma vie, je me suis sentit seul, abandonner, je ne savais plus quoi faire de ma vie. Puis ensuite les choses ont empirer mon père à commencer a faire n'importe quoi, il voyait plusieurs femmes, ils les faisaient défiler une par une et tout ça sous les yeux de mes petites sœurs, mon petit frère et moi. J'ai eu une énorme colère en moi car pour moi il trahissait ma mère. Ensuite mon père a voulu plus alors il c'est allié à une sorcière et c'est transformer en vampire, le truc c'est qu'il à aussi transformer mes sœurs, mon frère et moi, nous avons pas choisis cette vie, il nous l'a imposer. Mon père m'a toujours détester, m'a toujours fait des reproches, des remarques blessante, il m'a toujours rabaisser, je ne sait pas pourquoi il me faisait ça qu'a moi mais je ne sais pas pourquoi il me haïssait tant, enfin bref, quand j'en ai eu l'occasion, je l'ai tuer pour venger ma mère. Dans cette ville tout le monde dit que je suis sans cœur, que j'en ai rien à faire de tout mais ce n'est pas vrai, j'ai un cœur, des sentiments comme tout le monde. Voilà tu connait toute mon histoire, toute mes faiblesses, tu vas pouvoir me tuer sans problèmes et puis je manquerait à personne vu que ma famille me déteste, mes amies j'en ai pas et les habitants de cette ville me déteste aussi. Je ne manquerait à personne et puis peut être qu'il serait temps que je parte de l'autre cotés, peut être que mon heure est venu. Mais sache un truc, je regrette en rien d'être devenu un vampire car cela m'a permis de te rencontrer. -

Je lui fait un sourire sincère puis ensuite je la regarde droit dans les yeux, sa main caresse toujours ma joue, cette tendresse me fait tellement de bien, je regarde alors ces lèvres puis ces yeux. Sans que je comprenne j'approche doucement mon visage du sien puis colle doucement mes lèvres aux sienne, je ferme doucement les yeux, je glisse une de mes mains sur sa joue puis la caresse avec mon pouce, au fond de moi se produit une grosse explosion, je me lève doucement de ma chaise puis passe derrière, mes lèvres toujours coller aux siennes, je me dirige vers l'arrière boutique puis je pose ma langue sur ces lèvres pour lui demander l’accès, elle ouvre la bouche et ma langue rejoins la sienne pour une danse infinie. Je la colle contre le mur doucement puis commence à lui enlever petit a petit ces vêtements, je décolles mes lèvres des siennes et pose mes lèvres dans son coup pour des baiser brulants. Petit à petit tout nos vêtements sont au sol, je la couche puis met sur elle et nos corps ne forment à présent plus qu'un.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Jeu 16 Fév - 17:33


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Layla avait tout écouté du récit de Klaus, n’y perdant pas une miette. C’était donc le souvenir de sa mère qui l’avait mit dans cet état. Mourir lors d’un accouchement doit être si affreux : donner la vie pour mettre la sienne, tel un sacrifice pour la vie de l’autre. La jeune femme n’osait imaginé comme Klaus avait du haïr sa petite sœur. Mais apparemment c’était surtout son père qu’il avait haït. Vu ce qu’il venait de raconter, pas étonnant. Layla, quant à elle, n’avait pas connu ça. Sa mère l’avait abandonné à ses grands parents, et son père elle ne l’avait jamais vu. Elle avait juste connu l’amour de ses grands parents, avant de les quitter, ne pouvant supporter de vivre où vivait sa petite sœur. C’était trop douloureux d’être dans un endroit qui réunissait tant de souvenir de ce bout de chou.
Klaus avait alors achevé son discours en affirmant qu’ainsi, Layla pourrait le tuer, connaissant à présent ses faiblesses, et que de toute façon personne ne le regretterait. Et que peut être il était temps qu’il parte. Et surtout, il affirma que s’il n’avait pas été un vampire, il ne l’aurait jamais rencontrer. La jeune chasseuse leva alors son regard vers le sien, l’un fixant l’autre. Soudain, il s’approcha lentement d’elle. La conscience de Layla lui disait de reculer, de le lâcher, mais son cœur disait le contraire. Et c’est son cœur qu’elle écouta. Klaus déposa alors ses lèvres sucrées sur les siennes, et Layla se sentit comme libérée d’un poids. Si longtemps qu’elle n’avait pas éprouvé cette étincelle, cette envie d’aller plus loin… Les yeux clos, elle sentit la main de l’hybride frotter délicatement sa joue brûlante. Elle savait qu’elle ne devait pas, que son statut de chasseuse la lui interdisait. Surtout avec lui. Mais elle décida de mettre de côté ses principes. Elle ne pouvait lui résister, elle n’était pourtant pas sous hypnose, mais il était si attirant, si touchant. Elle voulait aller plus loin que ce simple baiser. Et Klaus pensa apparemment la même chose, car il rejoignit de nouveau Layla derrière le comptoir, mais non pas comme précédemment pour la menacer, mais pour la faire reculer vers l’arrière boutique. Layla devina ses intentions, et en passant tourna la porte pour qu’elle soit fermée à clef. Après tout ils n’était pas seuls au Mystic Grills. Son dos toucha la mur, et elle sentit l’agréable langue de Klaus sur ses lèvres, qu’elle ouvrit alors pour la laisser pénétrer. S’en suivit un entrelacement, et les deux amants s’enlevèrent mutuellement leurs habits pour les jeter au sol. Il l’embrassa alors dans le cou, de manière ardente, ce qui fit frissonner de plaisir la jeune femme qui se laissa faire en posant ses mains sur le torse de Klaus. Il était vraiment bien foutu, à croquer si j’ose dire. La chaleur de son plaisir était apaisée par la peau glaciale de l’hybride, qui la coucha finalement parmi tout leurs habits, lui au dessus. Et tout commença. Plaisir coupable, Layla passait ses mains au dos de Klaus, toujours aussi glaciale et prit, littéralement, son pieds. La jouissance était si extrême que la jeune femme griffa légèrement le dos de son amant, et murmure son prénom entre deux soupirs. Le Klaus menaçant et dangereux qu’elle avait cru était à présent le Klaus ardent et irrésistible. Et dire que tout deux avaient eu leur petit moment de déprime il y avait 10 minutes à peine, les voici unissant leurs corps fougueusement. Layla souhaitait que cette union dure éternellement, elle aurait aimé ressentir ce plaisir indescriptible encore et encore. Elle ne cessait d’ailleurs de lui faire comprendre, par des petits mouvements du bassin, qu’elle ne souhaitait pas que cela s’arrête. Puis, toujours durant leur acte, le goût de ses lèvres lui manqua. Elle rouvrit alors les yeux qu’elle avait fermé sous le plaisir intense, plaça à présent ses mains sur les joues de Klaus, l’embrassa ardemment, et lui mordilla la lèvre inférieure. Elle plongea alors son regard remplie de désir dans le sien, faisant glisser sa langue entres ses lèvres pour caresser son palet.
Mais leur passion fut interrompu par quelqu’un qui toqua à la porte.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Ven 17 Fév - 18:49

Alors que nos corps s'unissait, j'avais enfin de la tendresse de la part de quelqu'un, ça faisait tellement longtemps qu'on ne m'avait pas donner ça, on fut interrompue, celui qui a oser toquer à cette porte va le payer très chère, je ne vais pas le tuer non, juste l'hypnotiser, je me lève remet tout mes vêtements, Layla fait de même, j'ouvre la porte, regarde la personne dans les yeux, ce n'est qu'un employer, je l'hypnotise en lui disant d'aller tenir le bar en attendant que je revienne, ce qu'il fait en partant, je referme alors la porte après qu'il sois sorti. Je me retourne alors vers Layla, m'approche doucement d'elle puis l'embrasse à nouveau avec passion, j'ai tellement aimer que nos corps ne forment plus qu'un, ce moment était juste inoubliable, jamais je ne pourrais l'oublier, après notre baiser, je la regarde droit dans les yeux, je lui fait un sourire et lui fait un bisous sur la joue.

- Regrette tu ce qui viens de se passer, et as tu toujours l'intention de me tuer ? -

Je me détache d'elle puis me pose en m'asseyant sur une des chaises qu'il y a dans la salle ou nous sommes, je la regarde dans les yeux, je ne sais pas si celle ci à ressentis pareille que moi mais moi j'ai adorer, jamais une femme m'avait donner autant de tendresse, je ne regrette vraiment rien. Je ne savais pas que l'amour pouvait faire autant de bien, je me sens heureux, épanouis, amoureux je ne sais pas mais je sais que Layla me plait et que je veux être avec elle mais d'un cotés, j'aurais trop peur qu'on lui fasse du mal vu que tout le monde me déteste mais il ne faut pas rêver, jamais celle ci pourra m'aimer, elle veux juste me tuer, voilà ce qui est mon but et je sais qu'elle y arrivera vu qu'elle connait toutes mes faiblesses. Une chasseuse et un vampire ensembles c'est complètement impossible, si les autres l’apprenait, elle aurait des problèmes, je sais déjà qu'elle est sa réponse, je sais bien qu'elle devra me tuer, elle n'a pas le choix et c'est peut être mieux pour tout le monde, d'un coté je n'ai pas envie de mourir, je n'ai pas envie d'être séparer d'elle, j'ai encore envie de sentir ces lèvres sur les miennes, son corps contre le mien, ces caresses, ces bisous, toute cette tendresse, je ne veux pas qu'elle s'arrête mais je sais bien que c'était la première et dernière fois qu'il se produirait un truc entre elle et moi. Je suis condamné a rester seul pour toujours, à ne jamais être aimer par quelqu'un, à ne jamais connaitre le véritable amour, c'est comme ça, il faudra que je continue ma vie si elle continue bien sur tout seul avec mon armée d'hybride. Mais il y a une autre chose dont je suis sur c'est que je ne pourrais jamais lui faire du mal, mon devoir sera de la protéger toute sa vie, je prendrais soin d'elle comme on prends soin d'un cœur et je sais aussi que j'ai besoin d'elle a présent, que grâce à elle je vie, je suis heureux, j'ai enfin un sourire sincère, j'ai de la tendresse. Bref pour résumer je suis heureux et amoureux enfin presque, ce que je sais c'est que j'ai des sentiments pour elle, c'est peut être rapide je sais mais le coup de foudre existent.

- Je veux juste que tu sache que en 1000 ans, je n'ai jamais ressentis autant de bonheur, autant de tendresse, autant d'amour.. Merci Layla. -
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Ven 17 Fév - 21:42


→ LAYLA & KLAUS« feeling my fingertips caressing your veins »

Satané collègue ! Si seulement il n’avait pas frappé à la porte, Layla serrait toujours sous l’intense emprise de Klaus. Ce dernier alla donc faire oublié au dérangeur ce qu’il avait vu et le fit retourner au bar, tandis que la jeune femme se rhabilla. Elle était complètement perdue, tout d’abord car elle n’était pas du genre à le faire avec le premier venu, et encore moins un vampire, hybride même ! Ce dernier s’approcha alors d’elle à nouveau, et l’embrassa encore une fois. La dessus, Layla oublia les regrets qu’elle ressentait pour répondre à son baiser. Mais pourquoi, pourquoi ne pouvait-elle pas lui résister ? Pourquoi n’arrivait-elle pas à se contrôler ? Et ce sourire, si craquant, suivit d’un baiser si doux sur la joue. Il était irrésistible, c’est tout. Et là il lui demanda si elle regrettait leur union passionnelle, et si elle comptait toujours le tuer. Renh, pourquoi demande-t’il cela maintenant ? Elle n’en savait rien en vérité. Dire qu’elle regretter serait mentir, car jamais elle ne pourrait oublier ce moment de pure jouissance avec lui. Mais la deuxième question… Elle était une chasseuse quoi, faite pour tuer ce que lui était. Elle avait beau adoré ce moment, elle avait beau l’adorer lui, elle ne pouvait se trahir elle-même, ainsi que la mémoire de sa petite sœur, encore et toujours elle. Layla était ainsi, c’est tout. Elle s’était fixée un but dans la vie : venger la mort d’Aponi. Alors devait-elle arrêter cette quête pour des sentiments qu’elle éprouvait si fortement pour un vampire ? Et même, en tant qu’humaine, pouvait-elle avoir une relation avec cet hybride ? Qui disait qu’il n’avait pas, lui aussi, pour idée derrière la tête de la tuer ?
Et elle se rappela de comment il était avant leur acte. Non, il ne pouvait vouloir sa mort. Mais alors, pourquoi cet échange passionnel ? C’était donc réel, tout ses sentiments, il les éprouvait vraiment ?
Il s’assied alors, tandis que Layla restait les bras croisés contre le mur, écoutant sa dernière phrase qui confirma sa dernière pensée. Ca ne pouvait être de la comédie, ou alors il était bon acteur. Mais la jeune femme parvenait en lire dans ses yeux si profonds qu’il ne mentait pas. Bref, il était à présent temps qu’elle lui réponde. Elle se racla alors la gorge, et prit un temps de pause.
« Klaus… Bon, pour commencer, non je ne regrette pas ce que nous venons de faire. Même si c’était si précipité, je ne le regrette pas. Mais…, elle s’arrêta alors, n’arrivant plus à le regarder dans les yeux. Je suis une chasseuse. Et ce que je commence à ressentir pour toi c’n’est pas normal. La logique fait qu’on est pas fait pour être ensemble, ou même pour faire ce qu’on a fait là. J’ai mon but en tête, je l’ai toujours et l’aurai toujours, Klaus. Je ne veux pas te tuer, tu es quelqu’un d’incroyable. Tu as beau avoir commis des choses horribles, tu es si tendre et attachant, et si hanté. »
Elle termina sa phrase sur un soupir. Toujours les bras croisés et contre le mur, Layla réfléchit de nouveau. Tout était de nouveau mélangé dans sa tête. Ce qu’elle ressentait n’était pas juste une attirance physique. C’était bien plus que cela. Jamais elle n’avait sentit une telle complicité durant un acte comme ils avaient connues quelques minutes avant. Elle n’osait toujours pas regardait Klaus, surtout avec ce qu’elle s’apprêtait à dire.
« Je regrette qu’on se soit rencontré Klaus. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini# Ven 17 Fév - 22:33


Alors que je m'attendais à du positif, à ce qu'elle ressente la même chose que moi, je n'ai eux que du négatif, sa dernière phrase résonne dans ma tête, me fait mal, terriblement mal. C'est parce que je suis un vampire qu'elle ne me veux pas ou peut être que c'est parce qu'elle ne ressens pas la même chose que moi, je ne pensais pas que l'amour pouvait faire aussi mal, moi qui m'était promis de ne jamais tomber amoureux, de ne jamais souffrir, je viens de faire tout le contraire, si vous saviez ce que je ressens à cette instant. J'ai mal au cœur, je me sens briser, je me sens terriblement mal, j'ai vécu cette sensation quand j'ai perdu ma mère, j'ai énormément souffert et la je revis ça, je souffre, j'ai mal, c'est décider je déteste l'amour, ce sentiment que tu ressens pour une personne et qui n'est pas positif des deux cotés, souffrir à cause de l'amour c'est juste horrible. Je me lève alors doucement de ma chaise puis m'approche d'elle doucement, je la regarde droit dans les yeux, j'observe une dernière fois son visage, celui qui m'a tant plus, celui que je ne pourrais jamais oublier, celui que j'aime tant, celui qui m'a rendu complètement fou. Je ne pourrais jamais oublier cette femme, elle est ancré en moi.

- Je sais que c'est parce que je suis le vampire que tout le monde déteste, que tout le monde veux voir mort que tu me rejette. C'est parce que je suis un monstre, celui qui est seul, qui n'a personne et qui aura jamais personne. -

Je m'éloigne d'elle puis me tourne, j'essaie de contrôler ma tristesse, mon mal être mais c'est tellement difficile, contrairement à elle, je ne regrette pas de l'avoir rencontrer même si j'en souffre à cette instant, je ne pourrais jamais le regretter, elle est tout ce que je voulais, tout ce que j'aime chez une femme et moi je suis tout ce qu'elle déteste, ce qu'elle veux tuer et qu'elle veut voir mort. Je ne pensais pas que je souffrirais autant par amour, je comprends maintenant pourquoi tant de gens pleure quand l'être que vous aimez vous quitte, au début j'en rigolais mais plus aujourd'hui car je suis en train de le vivre, notre histoire n'avait même pas commencer qu'elle se termine déjà. A cette instant même j'aimerais ne pas être un vampire, ne pas être ce que je suis pour être avec celle que j'aime mais cela est impossible, je suis et resterait pour le restant de mes jours ce qu'elle déteste le plus au monde, le monstre sans cœur,, celui qui ne mérite pas de vivre. C'est décider il faut que je m'en aille, que je m'éloigne d'elle mais je ne serais pas loin, je prendrait soin d'elle et veillerait à qu'elle aille bien sans bien sur qu'elle le sache. Je ferai mon possible pour qu'elle continue à vivre, à être heureuse, à sourire, à qu'elle se sente bien même si cela doit m'en couter la vie. Sans m'en rendre compte quelques larmes coulent le long de mes joues, grande première pour moi, je pleure à cause de l'amour, il est très difficile de me faire pleurer et elle y est arriver en sortant de sa bouche ce qu'elle pensait tout bas. Je me retourne alors face à elle, je la regarde droit dans les yeux, une dernière fois puis lui dit.

- Si c'est pour souffrir éternellement, je préfère encore que tu me tue. Et si tu ne veux pas, je trouverais un moyen, ne t'en fait pas. Prends bien soin de toi, contrairement à toi je ne regrette pas de t'avoir rencontrer. Au revoir Layla, tu n'entendra plus jamais parler de moi, je te le promet.-

Je m'avance vers elle, lui caresse le visage puis lui dépose un baiser sur la joue, je la regarde une dernière fois puis disparait à une vitesse folle de la pièce pour aller me réfugier dans la forêt. J'ai besoin d'être seul, de réfléchir et surtout de me calmer car la je vais au plus mal et il serait facile de me tuer et tous ce que j'ai envie à cette instant même est de mourir.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini#


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

❧ feeling my fingertips caressing your veins [PV Klaus] #fini#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❥ A L W A Y S . P R E T E N D I N G :: Mystic Falls :: DOWNTOWN :: Mystic Grills-