AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes à la recherche d'un Elijah, d'un Damon, d'un Klaus, d'un Jérémy et de tout un tas de scénarios dont certains ont pour avatar : Alona Tal, Johnny Depp, Olivia Wilde, Ke$ha, Blake Lively, Bradley Cooper et encore pleins d'autres... vous pouvez les retrouver ici.
Les vampires inventés ne sont plus autorisés.
Plusieurs sujets communs ont été mis en place, notamment celui de sauvetage des personnes enlevées pendant la fête foraine : vous pouvez vous y inscrire ICI, une fête d'Halloween certes en retard ICI ainsi qu'une partie pour le réveil des détenus ICI. Dépêchez vous Wink

Partagez|

i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 14:52


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Le réveil sonna alors. Nous connaissons tous ce son si désagréable qui nous retire du magnifique monde des rêves. Ca n’était pas le cas de Layla qui était déjà réveillé depuis plusieurs heures. Comme toujours elle n’avait pas trouvé le sommeil, elle éteignit alors dans geste violent la machine qui affichait 7h28 et se leva. Elle traîna ses pieds jusqu’à sa fenêtre, et ouvrit d’un coup sec les rideaux, faisant pénétrer la lumière dans la minuscule chambre. Aujourd’hui il faisait étonnement beau, le ciel dégagé de tout nuage et rayonnant. Avant d’entrer dans sa salle de bain, elle alluma sa chaine hifi et mit en route Gives you hell, montant le son assez fort pour réveiller les voisins des 2 étages au dessus. Mais ça, elle s’en fichait complètement, les gens de son immeuble ne l’aimait pas vraiment, ils la trouvaient bizarre de souvent sortir en pleine nuit et d’être aussi enfermée. Bref, elle alla se laver sur le rythme de la musique, essayant de retirer toutes ces pensées noires qu’elle avait eu durant la nuit, et attrapa son jogging noir ainsi qu’un débardeur noir où était inscrit en pourpre « i have nothing ». Terminant de légèrement se maquiller et de faire sa queue haute, elle passa rapidement dans la cuisine pour se prendre un petit déjeuner, mit ses baskets, prit son baladeur et sortit de son appartement.
Même si elle ne faisait pas de jogging tout les matins, elle prenait le temps de courir au minimum 2 fois par semaine. Il fallait bien qu’elle s’entretienne ! Aujourd’hui elle avait droit à une journée de repos, alors autant en profiter. Elle croisa toujours les mêmes gens à cette heure matinale, les écouteurs enfoncés dans ses oreilles, vibrant sous du Cassius. Le soleil tapait déjà fort. Vraiment, dans cette ville c’était tout ou rien : il pouvait pleuvoir des cordes un jour, et faire un temps de canicule le lendemain ! Bien entendu entre les deux la jeune femme préférait la deuxième.
Sur les paroles de sa chanson, quand je dis parole je veux dire la seule phrase qui se répètent tout le long de la musique, Layla eut une image soudaine en tête. Et ca n’était pas la première fois. Depuis qu’il était partit si vite, sans qu’elle ne s’y attende. Depuis qu’il lui a dit tout cela. Il avait clairement évoqué un suicide, ainsi que la promesse qu’ils ne se reverront plus. Elle n’avait pas cessé de penser à lui, à ce qu’il était en train de faire, si lui aussi pensait à elle, et si son idée de suicide était vraie, s’il l’avait vraiment… A cette pensée Layla se mordilla la lèvre. Mais pourquoi s’inquiétait-elle autant ? N’était-ce pas ce qu’elle avait désiré ? Qu’il parte, qu’il la laisse ? N’était-ce pas ce qu’elle avait cherché en lui disant qu’elle regrettait leur rencontre ? Elle avait voulu sa mort, mais à présent l’idée qu’il le soit la répugné. Pourquoi était-elle si perdue… Et encore toutes ses questions. Déjà qu’elle n’arrivait à trouver le sommeil, depuis qu’elle ne l’avait revu elle avait enchainé les nuits blanches. C’est vrai, elle n’a pas cherché à le retrouver. Quand il est partit, elle a juste crier son nom, avant de reprendre ses esprits et de reprendre son service. Et ce soir là, elle craqua en larme. Depuis, elle ne cessait de repenser à cet instant magique qu’elle avait vécu avec lui, leurs corps unis intensément. Et ça lui manquait. Il lui manquait tout simplement. Sa voix, ses yeux, son sourire, ses gestes, son toucher, et surtout son odeur. Pour Layla, chaque odeur représente un souvenir. Celle de Klaus représentée le souvenir du plus beau moment de sa vie. Et elle mourait d’envie de la ressentir. Mais la raison qui a fait qu’elle n’a pas cherché après lui est simple : comment réagira-t-elle de nouveau face à lui ? Après ce qu’elle lui avait dit, après tout ça ? Après toutes ses semaines passées ? Ca se trouve, il l’avait déjà oublié, il était déjà passé à autre chose.
Avec tout ceci en tête, Layla n’avait pas prêté attention à où elle se dirigeait, et elle était à présent dans un coin perdu, entouré d’arbre, éloigné de tout, et se trouvait face à un énorme trou dans le sol. Elle avait fait un bon chemin dis donc ! Elle reprit alors son souffle et s’approcha du trou, curieuse. Elle se pencha alors, désirant voir s’il s’y trouvait quelque chose d’intéressant. Mais tout ce qu’elle gagna fut son baladeur qui y tomba, avec ses écouteurs. Elle lâcha alors une injure, et se demanda comment elle pouvait le récupérer. Bon le baladeur était surement foutu vu la hauteur, mais les écouteurs devaient être encore en état ! Elle hésita à sauter dans le trou, mais non elle finirait dans le même état que le baladeur. Elle soupira alors et alla vers l’escalier qu’elle avait repéré en arrivant. Au moins elle pourra voir ce qu’il se trouve à l’intérieur, de plus près. Elle descendit alors une à une les marches qui menait vers les ruines, qui étaient uniquement éclairées par les quelques crevasses sous la terre. En gros : elle n’y voyait pas grand-chose. Elle tâtonna alors sur les murs de pierres, et essaya de retrouver le chemin d’où était tombé son baladeur.
Et soudain, un bruit de pas résonna dans les galeries de la ruine. Layla se stoppa alors directement, et regarda autour d’elle, légèrement paniquée et regrettant d’avoir voulu descendre.
« Il y a quelqu’un ? »



Dernière édition par Layla Yaworsky le Mer 29 Fév - 10:31, édité 1 fois
avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 15:21

J'étais dans les ruines, j'avais besoin de calmer, de réfléchir surtout qu'il est très difficile pour moi en ce moment d'être en forme, je n'en dors plus la nuit, j'ai que des idées noirs, je ne fait que penser à elle, depuis qu'elle m'a dit de partir, plus rien ne vas pour moi. Elle me manque, je n'arrive pas a l'oublier, pourtant je devrait mais non j'y arrive pas, j'ai encore les images de notre acte dans ma tête, c'était tellement bon qu'a chaque fois que j'y pense, une larme vient se glisser sur ma joue alors j'essaie d'y penser le moins possible mais c'est très dur. Alors que j'avais la tête dans mes pensés, je reçu quelque chose sur la tête, je me baisse puis le ramasse, il s'agit d'un baladeur mais à qui peut-il appartenir, j'entends alors des bruits de pas des escaliers, je parte vite fait me cacher pas très loin pour savoir qui c'est mais comme il fait noir, je ne vois pas très bien qui c'est, j'essaie alors de m'approcher doucement mais mes pas me trahissent, je viens de faire du bruit et une voix retentit. Non ce n'est pas vrai, cette voix je l'a reconnait, que faisait-elle la, pourquoi était-elle ici ? Les souvenirs remontent doucement a la surface, je me sens mal tout d'un coup, je secoue la tête pour chasser tout ces souvenirs puis m'avance doucement vers elle. Ma Layla était de retour, je la regardait, elle n'avait pas changer, toujours aussi belle, toujours aussi parfaite.

- Layla...

Je m'avance doucement vers elle puis quand je suis a sa hauteur, je lui tends son baladeur et ces écouteurs qui sont intacte, je la regarde dans les yeux, elle n'a pas changer, qu'est-ce que ce visage, ces yeux ont pu me manquer, qu'est-ce qu'elle a put me manquer. J'étais si heureux de la revoir mais d'un cotés non car j'allais encore plus souffrir que je souffrais déjà et je ne le voulait pas ça. Je la regarde droit dans les yeux puis m'éloigne, me met contre me mur, croise les bras puis la regarde, oui je ne suis plus autant proche d'elle car je lui en veut de me faire du mal, de me faire autant souffrir car même si je suis le vampire le plus détester de la planète, j'ai un cœur et des sentiments et ce n'est pas bien de jouer avec. Je la regarder droit dans les yeux, mon regard était froid, vide, ce n'était pas comme à notre première rencontre vu que j'étais blessé.

- Tu est venu vérifier si j'étais encore en vie ? Comme tu peux le constater, oui je le suis mais je t'en prie fait toi un plaisir de me tuer, ça n'a plus d'importance pour moi à présent...

Je me décolle du mur puis marche dans les ruines dos a elle en m'éloignant d'elle, je viens ici depuis qu'elle m'a annoncer qu'elle regrettait notre rencontre, qu'elle ne m'aimait pas, c'était sombre, c'était tranquille, personne y venait, c'était tout simplement parfait pour moi. Par terre se trouvait un poignard en chaine blanc, le truc bois qui pourrait m'abattre, ça faisait un moment que je l'avais près de moi, je le regardait puis me retourna vers Layla, je constate qu'elle m'avait suivis, je la regarde dans les yeux puis lui montre le poignard.

- Tu vois ça ? C'est le seul bois qui pourrait abattre un hybride, un originel, avec ça tu pourrait enfin me tuer vu que c'est ce que tu désire le plus au monde, alors tiens prends le - met le poignard dans les mains de Layla - vas y tue moi, fait ce que tu as toujours voulu, tue moi, venge ta petite sœur vu que c'est ce que tu veux !!
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 16:32


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Sa voix résonna tel un écho. En l’entendant, Layla frissonna. Elle n’osait y croire, ni se retourner vers ce son. Mais elle le fit tout de même, obligée par ses sentiments. C’était bel et bien lui, son Klaus. Celui qui l’avait tant manqué. Il était toujours le même, malgré l’absence des provocations ou de ce sourire malicieux. Il paraissait anéanti, et cela fit mal à la jeune femme. Elle qui avait espéré qu’il soit passé à autre chose, c’était totalement l’inverse. Quand il s’approcha d’elle, son cœur s’accéléra, comme à leur première rencontre, et elle ne pouvait cesser de le fixer, toujours stupéfaite. Il était proche, mais gardait une certaine distance. Il lui tendit alors son baladeur et ses écouteurs, qu’elle attrapa. Il la regarda alors une dernière voix, et s’éloigna pour se mettre contre le mur. Il était différent en fait, il n’avait vu cette étincelle d’avant. Il semblait rempli de pensées noires.
Layla, elle, rangea son baladeur dans sa poche, et resta les bras ballants, ne pouvant décrocher ses yeux de son cher hybride. Mais pourquoi lui avait-elle dit de partir ? Pourquoi lui avait-elle dit le contraire de sa pensée ? Elle avait été si bête. Mais dans le fond, c’était vrai. Si elle ne l’avait pas rencontré, il n’aurait jamais été aussi effondré, et elle n’aurait jamais été aussi perdue. Mais dans un sens, cette affection, cette tendresse, ce petit jeu si amusant, jamais elle ne l’aurait connu. Et jamais elle n’aurait connu ce Klaus là, si différent de comment on en parle.
De nouveau, comme quand ils s’étaient quittés, il lui parle de la mort si facilement, affirmant qu’à présent il s’en fichait de mourir. Et tout ceci avec un regard sans aucune émotion. Sans rien. Layla ne savait vraiment que faire, à part rester la telle une cruche et le regarder, ses yeux commençant à s’humidifier car elle ne supportait pas de le voir comme ça. Il se tourna alors, s’éloignant. Encore une fois Layla ne fit rien pour le retenir, sentant les sanglots venir, mais s’empêchant de pleurer. Elle devait se contrôler, et ne pas lui céder de nouveau. Même s’il souffrait, même si elle souffrait. C’était le meilleur pour eux deux de n’être ensemble. Ils n’étaient pas fait pour rester l’un avec l’autre.
Il revint alors, un pieu blanc en mains. A sa vue, Layla paniqua alors, et repensa aux idées suicidaires de Klaus. Mais quant il s’approcha d’elle, et lui défia de lui tuer, lui ordonna presque, elle comprit qu’il était vraiment anéanti. Elle sentit alors comme une colère l’envahir. Il n’avait pas le droit d’ainsi lui demander de le tuer, si froidement. Le pieu en mains, elle le regarda alors, les yeux remplis de larmes et de colère.
« Klaus écoute… »
Dit-elle d’une petite voix. Elle regarda de nouveau cette arme capable de faire disparaitre celui qu’elle adorait, et s’énerva pour de bon. D’un geste des plus violent, elle balança le pieu contre le mur.
« C’est n’importe quoi ! Tu veux mourir, c’est ça ?! Tu es si con que ça ?, Layla était totalement en rage, et ne prenait pas la peine de mesurer ses mots. Oui je voulais te tuer, mais putain je peux pas ! Tu comprends ça !? Et oui, je m’inquiétais de savoir si tu étais toujours en vie, imbécile ! Tu es partit si précipitamment la dernière fois, et depuis je n’arrive pas à te sortir de ma tête ! »
Elle lui balança tout ça, toujours aussi en colère et les larmes coulant sur ses joues. Enfin tout ce qu’elle pensait sortait.
« Klaus je t’en supplie ne me demande plus jamais de te tuer. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 17:58

Après tout ces mots, je la regardait, je ne savais plus quoi dire ni quoi faire, je m'attendais pas du tout à ça, je ne savait pas qu'elle pensant à moi, qu'elle s'inquiétait pour moi, au fond ça me fit plus que plaisir mais je ne le montrait pas, je m'éloigna a nouveau puis m'appuya contre le mur, je ne disait rien, je ne savait pas quoi répondre a tout ça, qu'est-ce qu'elle avait pu me manquer, pendant tout ce temps, je n'ai fait que penser a elle, elle me manquait terriblement et maintenant qu'elle est devant moi, je suis distant et c'est surement parce qu'elle m'a blessé la dernière fois. Je la regardait toujours, elle n'avait vraiment pas changer, je comprends pourquoi j'en suis tomber amoureux, elle est incroyable, elle est magnifique, elle est parfaite.

- Layla, ça me fait plaisir de te revoir... Dit-je d'un ton doux.

Je restais contre le mur, j'avais continuer de la voir ces dernières semaines mais celle ci ne me voyait pas, je faisait ça pour m'assurer qu'elle aille bien, qu'elle sois en sécurité et je faisait ça a longueur de journée, voilà qu'est-ce que j'ai fait pendant ces dernière, je me suis assurer que tout aille bien pour elle. Je n'ai jamais fait ça pour une femme, c'est la toute première fois, en même temps quand tu aime une personne, tu veux t'assurer qu'elle aille bien, qu'elle est heureuse et que personne l’ennuie, je lui adresse alors un regard car j'avais la tête baisser, elle n'avait pas bouger de place, elle était toujours la à me regarder, je souffle un bon coup puis me décide alors à parler.

- Tu te souviens de ce fameux soir, tu sortait de ton travail, un mec bourrer est venu t'embêter et t'a menacer, il t'a d'ailleurs assommer, moi j'étais la, j'ai tout vu. Je suis venu très vite, je me suis charger du mec, ne t'en fait pas je ne l'ai pas tuer, je l'ai juste assommer puis après je suis venu te voir toi. Je t'ai ramener chez toi, je t'ai soigner et je t'ai fait tout oublier pour pas que tu te demande qui était la personne qui t'avait sauver car je ne voulait que tu t'inquiète. Durant ces dernières semaine, je te surveiller de loin, je voulais te protéger m'assurer que t'aille bien. J'espère que tu ne m'en veux pas de t'avoir suivis partout ou tu allait.

J'ai vraiment peur qu'elle m'en veule, qu'elle me dise de l'oublier pour de bon, qu'elle souhaite que je disparaisse de sa vie, même si je le voulait je ne pourrais pas, mon devoir est de veiller sur elle et c'est ce que j'ai fais pendant qu'elle pensait que j'étais loin alors que j'étais tout près d'elle.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 22:10


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Il l’a surveillé. En apprenant qu’elle avait été observé tout ce temps, Layla rougit. C’était si gênant de savoir que quelqu’un a épié pendant tout ce temps tout vos déplacements. Mais bizarrement, cela ne l’énerva pas, bien au contraire. Savoir qu’on est sous la protection de quelqu’un d’aussi puissant, ça rassure ! Il lui rappela alors ce fameux soir. Bien sur qu’elle s’en souvenait, ce débile d’alcoolique l’avait agressé dès sa sortie du grill. Comme quoi, il n’y a pas que les vampires qui soient dangereux. Il lui avait alors fortement cogné la tête, et elle s’écroula. Mais après, c’est le trou noir. Elle savait qu’on l’avait ramené chez elle et soigné, mais qui ?
C’était donc Klaus. Mais pourquoi lui avoir faire oublier ce détail ? Elle était tellement rassurée qu’il se soit soucié d’elle.
Bref, il était toujours aussi distant, malgré ce qu’elle lui avait déballé. Surement que ce qu’elle lui avait dit il y a des semaines ne passait toujours pas. Devait-elle s’excuser pour cela ? Devait-elle lui avouer qu’elle pense le contraire ? Non, elle en avait déjà dit de trop. Elle ne devait s’attacher à lui, même s’il était surement trop tard à présent. Layla s’était déjà faite avoir par amour, et par un vampire de plus. Il lui avait menti, et l’avait hypnotisé pour se venger, mais ce dernier point elle ne le savait pas bien évidemment. Quand est-ce qu’elle retrouverait la mémoire d’ailleurs ? Si son ex mari ne lui retire pas cette hypnose, elle ne se rappellera jamais de la vérité ? Damnée à vivre une vie qui n’aurait pas dû être la sienne. Mais même si elle retrouvait la mémoire, pourrait-elle supporter d’apprendre maintenant qu’elle est responsable de la mort de sa petite sœur ? Layla est trop sensible pour ça, trop faible mentalement. Malgré sa grande gueule et son fort caractère, elle craque trop facilement, ce qui est le pire défaut pour une chasseuse. Et c’Est-ce qui est en train d’arriver avec Klaus. Il l’a prise par les sentiments, et elle commence sérieusement à craquer. Passons, Layla avait gardé le silence de nombreuses minutes, réfléchissant à comment elle devait réagir à cette nouvelle. Elle ouvrit alors la bouche, chercha ses mots, regarda autour d’elle dans l’obscurité des ruines, et sortit finalement un simple « Merci. ». Ben quoi, quelqu’un vous avoues qu’il vous a observé des semaines durant, ce qui est très indiscret, mais en même temps il vous a sauvé. Vous réagissez comment ? Bon, ok Layla voulait juste le prendre dans ses bras pour le remercier, et surtout pour sentir son corps de nouveau contre elle. Mais elle n’osait pas et se l’interdisait. Elle avait déjà craqué dans l’arrière boutique, elle ne devait plus faire cette délicieuse erreur. Même si elle en rêvait.
« Klaus, autant mettre les choses au clair dès maintenant. Je suis quoi pour toi ? »
Elle avait sortit ça d’un ton sec et direct. Mais elle avait raison, elle voulait savoir ce qu’elle représentait à ses yeux pour savoir comment réagir. Ca se trouve, elle était juste un jouet parmi tant d’autre, ou une proie avec laquelle il s’amuse. Layla savait que ces hypothèses étaient fausses, mais elle voulait s’en assurer. Il reste un originel, le vampire le plus ancien, et donc le plus puissant. A cette pensée elle se rappela qu’elle avait cessé de prendre de la verveine, ce qui la rendait donc à présent vulnérable aux hypnoses. Elle en avait eu marre de toujours prendre sa dose de cette immonde plante. Et surement qu’elle avait eu raison, à présent que Klaus veillait sur elle. Mais bizarrement, aujourd’hui dans ces ruines au milieu d’un endroit inconnu pour elle, elle préférait rester prudente.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Sam 18 Fév - 23:34

A sa dernière phrase je relevait la tête vers elle, elle n'avait toujours pas compris ce que je ressentais pour elle, wah elle m'en pose une belle la, je ne savais pas quoi dire, je la regardais plus, j'avais baisser les yeux, je réfléchie à commencer lui annoncer que je l'aimais, il y avait plusieurs manière possible mais je voulais pas passer pour un gros nul, je n'ai jamais dit je t'aime à une fille alors ces difficile oui en 1000 ans je suis tomber amoureux qu'une fois mais c'était secret, je ne lui avait rien dit. Je relève la tête vers Layla, je reste alors à ma place inspire un bon coup pour lui avouer tout ça, j'ai peur, peur de me planter, de ne pas faire ça bien, qu'elle me rejette, qu'elle éclate de rire, oui moi Klaus j'ai peur, c'est incroyable que je dise ça mais c'est la vérité.

- Ce que tu représente pour moi ? Tu représente tout pour moi.

En lui disant ça, je l'avais regarder droit dans les yeux, j'avais tellement peur de sa réaction, je déteste ça, cette putain de sensation, c'est juste insupportable, l'amour me rend faible et je n'aime pas ça, pourquoi as t-il fallut qu'elle vienne ici, qu'on se revois, qu'elle me pose cette question, rah je déteste ce genre de situation, ça me rend bizarre, mal, je ne suis pas comme d'habitude ces insupportable. Je commence a marcher un peu dans les ruines, je tourne a droit, a gauche, j'aime tellement être ici, c'est juste parfait pour réfléchir et être tranquille sans que personne nous dérange mais j'ai qu'une envie c'est de m'enfuir pour ne pas affronter Layla car je suis limite au bord de la crise cardiac tellement je stress de sa réponse, je me retourne alors vers elle pour lui faire face et lui dire ce que je pense.

- Au pire ça sert à quoi que je te dise ce que tu représente pour moi alors tu ne m'aimera jamais, que pour toi je suis qu'un monstre qui ne pourra jamais avoir personne. En 1123 ans de vie Layla, je n'ai jamais eu de relation sérieuse avec une fille, je n'ai jamais était aimer de quelqu'un alors ça peux continuer, ça fait déjà 1123 ans que ça dure, j'ai l'habitude maintenant tu sais. Je suis née pour être tout seul et aimer de personne.

[ J'ai publier que ça car je me sens vraiment pas bien, j'espère que tu m'en veux pas Sad ]
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 9:56


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Tu représentes tout pour moi… Cette phrase résonnée en Layla. Son cœur avait comme cessait de battre. Il n’avait pas le droit de lui dire ça, il n’avait pas le droit de ressentir ce genre de sentiment pour elle. Ils étaient différents, opposés même.
Le discours que tenu Klaus fit atrocement mal à Layla. De savoir qu’il pensait tout cela, de connaitre cette tristesse infinie de n’être aimé par personne. D’être un paria. D’être éternellement seule. La jeune femme voulait être celle qui le délivrerai de cette solitude qui avait trop duré, elle voulait être celle sur qui il pourrait compter, Mais encore et toujours, elle s’en empêchait. Elle voulait lui résister, malgré ce qu’il venait de lui avouer, et malgré qu’elle mourrait d’envie de courir dans ses bras et de l’embrasser pour lui faire comprendre que c’était réciproque. Tout ce qu’elle fit, ce fut de rester figée, à regarder le sol, cherchant quoi répondre. Quoi mentir. Mais elle avait trop peur qu’il parte comme la dernière fois, qu’il fuit de nouveau. Elle voulait rester dans cet endroit obscure avec lui, malgré le fait qu’elle ai toujours peur. Oui peur de cet endroit, et de lui. Elle avait apprit qu’il la protégeait, et qu’il ressentait de fort sentiment pour elle, mais elle n’y pouvait rien, elle le craignait. Était-ce un sentiment humain que de craindre ce qu’on ne connait pas ?
Elle voulait fuir, ne put le revoir même si cela lui faisait mal, elle voulait faire mourir ce qu’elle ressentait pour lui. Ces foutus sentiments qui ne faisaient que s’agrandir au fur et à mesure qu’elle le regardé et qu’il se confiait.
« Je ne suis pas d’accord avec toi. Tout le monde peut être aimé de quelqu’un. Klaus, il suffit juste que tu trouves la bonne personne. »
Layla voulait qu’il trouve l’amour, et qu’il abandonne celui qu’il éprouvait pour elle. Elle le ferait souffrir, et elle souffrirai elle aussi. On en peut malheureusement pas toujours écouter son cœur, on est parfois obligé de fermer nos sentiments pour prendre une bonne décision. Prenant son souffle, elle leva les yeux vers lui. Elle se laissa craquer légèrement, et s’avança vers Klaus. Toute proche de lui, pouvant sentir cette odeur qu’elle aimait tant. Elle lui prit alors délicatement une main. Sentir sa peau, cette froideur. Son cœur recommença à battre rapidement. Les yeux dans les siens, elle ne pouvait rien face à cet amour qu’elle ressentait. 
« Et je ne te considères pas comme un monstre, loin de là. Tu es capable d’être aimé, il suffit que tu t’ouvres un peu plus, et que tu sois moins renfermé. Tu seras toujours seul seulement si tu restes dans ta solitude. On mérite tous de connaitre l’amour. Toi compris. Il te suffit juste… d’oublier ce que tu peux ressentir pour moi, et de chercher la bonne personne. »
Sur cette dernière parole, Layla laissa encore une larme couler. Elle ne voulait pas qu’il l’oublie, elle ne voulait pas qu’il aime quelqu’un d’autre. Mais il le fallait. L’amour est la pire chose qu’il peut exister. Il nous détruit tous un jour, si brutalement et sans qu’on s’y attende. Elle n’arrivait pas à faire confiance aux autres, encore moins à une espèce qu’elle était supposé chasser. C’était comme ça, point. Comme s’il y avait d’un côté sa bonne conscience qui lui disait de partir d’ici et d’oublier cet hybride, et de l’autre côté sa mauvaise conscience qui lui disait de l’embrasser et de lui déballer à son tour ses sentiments. Ecouter le mal, parfois ça fait du bien. Pourquoi l’amour n’est pas facile ? Pourquoi il ne s’agit pas d’aimer pour être heureux ? Pourquoi faut-il que ce soit aussi compliqué !?
Layla n’avait pas lâché la main de Klaus, et remarqua qu’inconsciemment elle l’avait serré encore plus fort. Comme si elle craignait de nouveau sa fuite. Elle avait à présent la tête baissée, et ne souhaitait pas qu’il voit qu’elle pleurait. Elle n’avait pas pensé ce qu’elle avait dit, elle voulait le contraire. Mais ce n’était pas aussi simple…

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 14:25

Après ces paroles, j'avais baisser la tête, ça faisait si mal d'entendre tout ça, j'avais donc compris, elle ne ressentait rien pour moi, elle me tenait la main et la serrer comme pour pas me laisser partir mais je n'avais qu'une envie c'était de m'enfuir; Jamais je n'aurais imaginer que l'amour pouvait faire si mal, que l'amour pouvait autant détruire une personne. J'aimerais tellement connaitre l'amour, avoir le droit d'être aimer de quelqu'un mais c'était impossible, personne pourrait m'aimer, tout le monde me déteste et rêve de me voir mort, je ne pense pas que ça serait possible qu'une fille arrive a tomber amoureuse de moi, même si je m'ouvre un peu plus, la preuve j'ai essayer mais ça n'a pas marcher, j'ai essayer avec Layla mais l'amour n'était pas réciproque de son coté, ça faisait tellement mal, j'aimerais tellement qu'elle partage les mêmes sentiments que moi, mais je sais que jamais ça n'arrivera. Je lève ma tête pour regarder Layla, celle ci a la tête baisser, je lui relève avec ma main doucement puis vois qu'elle pleure, je ne comprends pas, pourquoi pleure t-elle ? Pourquoi me dire cela la blesse mais ou peut être que c'est autre chose qui l'a blesse, je ne sais pas du tout.

- Layla, tu dit que tout le monde a droit au bonheur, a l'amour mais ce que tu ne comprends, c'est que même si je m'ouvre aux autres, que je me confie, ça ne changera rien. La preuve c'est ce que j'ai fais avec toi et rien n'a changer. Je suis condamné à être seul et aimer de personne.

Je continuais de la regarder dans les yeux, je lui essuie les larmes qui coulent sur son visage puis la serre dans mes bras pour la consoler même si je ne sait pas pourquoi pleure t-elle. Je lui caresse le dos et la garde contre moi, je respire son parfum, il m'avait manquait. Toujours celle ci dans mes bras, je lui caressait la tête, les cheveux et je ne voulais pas me détacher d'elle. Je lui murmure dans l'oreille alors doucement.

- Pourquoi pleure-tu, j'aime pas te voir malheureuse, je veux te voir sourire, heureuse et pétillant de bonheur, alors sourie et sois heureuse pour moi s'il te plait...

Je lui fait alors un bisous sur la joue puis ne la lâche pas, j'ai envie de la sentir contre moi, de respirer son odeur encore et encore, je la veux près de moi, je l'aime et ça comme un fou.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 16:27


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Etre contre lui, serrée dans ses bras, c’était le paradis. Elle se sentit finalement en protection quand il la prenait ainsi, quand il montrait tant de tendresse. Sa main dans ses cheveux la fit frissonner. Elle aurait aimé rester éternellement dans ses bras. Tout ce qu’elle put faire fut de continuer à pleurer contre son torse, s’agrippant à son maillot. Elle ne voulait pour rien au monde se décrocher de lui. Il était si attachant. Un grand cœur malgré les rumeurs et ce qu’il a pu faire. A présent Layla se fichait des meurtres et autres qu’il avait pu commettre ainsi que sa vraie nature. Ce qu’il lui importait à ce moment, c’était de le garder avec elle. Son murmure lui sembla telle une mélodie, il lui demandait pourquoi elle pleurait. Après tout, il n’y avait pas de raison à ce qu’elle pleure après ce qu’elle venait de dire. Et ce baiser sur la joue. Il le faisait exprès, il avait littéralement la faire craquer. La jeune femme ne pouvait résister à ce genre de petit geste si tendre, surtout de sa part.
Il lui avait tellement manqué. Plus jamais elle ne voulait être séparée de lui, elle le voulait pour elle, pour toujours. Enfin, toujours… Si on y réfléchis, Layla est une humaine, donc mortel, et lui immortel. Ils s’aiment, ça c’est sûr, et plus que tout. Mais et quand Layla vieillira, et mourra, car telle est la vie d’une humaine. Klaus se retrouva de nouveau seul. La jeune femme n’est pas prête de faire endurer ça à Klaus. Oui, elle se projette un peu trop dans le futur, mais c’est vrai. Elle va vieillir, passer le cap de la cinquantaine elle sera toute fripée et toute… ben vielle. Et lui n’aura changé. Et quand elle sera six pieds sous terre, que fera-t’il ? Car apparemment, il tient énormément à elle, trop même. Layla ne veut pas qu’il soit bouffé par cet amour, mais elle ne veut pas non plus qu’il ne l’aime pas. Elle ne sait tout simplement pas ce qu’elle souhaite. Et leur relation, si elle se fonde, sera dangereuse l’un pour l’autre : Klaus sera exposé aux chasseurs, et Layla aux vampires. Comme je ne cesse de le dire, tout les oppose, ils devraient se détester, alors pourquoi tout cet amour ? Pourquoi ce cœur qui bat si fort à son contact ? Pourquoi cette envie de vivre éternellement à ses côtés ? Pourquoi cette envie folle de l’embrasser ?
Layla n’avait pas cessé de pleurer, bien au contraire. Les sanglots ne cessés, et elle ne pouvait les contrôler. Elle voudrait tant le lui dire, lui faire comprendre qu’il se trompait, qu’elle ressentait de fort sentiment pour lui. Qu’il était la lumière qu’il l’avait permise de sortir de cette vie noire, qu’il était celui qui avait réussit en une après midi à lui faire connaître la joie qu’en 27 ans elle n’avait connu. Qu’il était juste incroyable, et surtout très sexy avouons le. Elle le serra alors plus fortement contre elle, ne voulait pas qu’il l’abandonne. Si seulement il pouvait le comprendre seul, si seulement elle n’était pas obligée de le lui avouer. Layla se trompait peut-être, peut-être que ses sentiments pour Klaus la menait vers une voie plus que dangereuse, peut-être ne connaîtra-t’elle que le malheur, et la mort, en décidant d’être à ses côtés. Mais elle se sentait prête à tout endurer pour pouvoir être avec lui. Prête à tout pour lui faire couter à l’amour, à son amour. Qu’il soit heureux, même si cela ne dure que quelques mois. Elle ne voulait pas être celle qui lui aura affirmer qu’il est damné à être seul.
Elle pleurait plus que jamais à présent, trempant le maillot de Klaus sous ses larmes. Elle était trop fragile pour supporter tout ça. Ca devait sortir, une bonne fois pour toute. Peut-être qu’elle connaitra la mort en prenant cette décision, peut-être le regrettera-t’elle, mais elle ne pourra jamais le savoir si elle ne lui avoue jamais. Si elle ne tente pas.
« Je pleure parce que je crois que je t’aime Klaus. »
C’était sortit. Elle sentit ce poids disparaitre. Mais elle pleurait d’avantage, et se blottit de nouveau contre lui.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 20:20

Layla blottit contre moi, je la garder contre moi plus que jamais et ne voulait pas la lâcher, j'étais si bien avec elle et je ne voulais pas la laisser partir, qu'est-ce que je pouvais l'aimer, ce sentiment était indescriptible. Alors que je la garder contre moi, j'entendis alors cette phrase, je reste alors figer sur place, alors elle est amoureuse de moi, elle ressens la même chose que moi, ça faisait tellement du bien d'entendre ces mots de sa phrase. Je relève alors sa tête puis la regarde droit dans les yeux, je lui souris et lui caresse le visage, je lui essuies ces larmes, la voir pleurer me tue, je déteste ça, je veux voir son sourire en permanence sur son visage, je la regarde et ne détache pas mon regard du sien.

- Ne pleure pas, ce n'est pas grave que tu m'aime, je ressens les mêmes sentiments que toi et je crois en notre amour même si ces risquer, j'ai toujours vécu dans le risque. En même temps je suis un vampire et le risque est présent partout, surtout pour moi vu que tout ceux qui me connaisse veulent me voir mort alors imagine bien. Je n'ai pas peur d'eux, je suis plus fort qu'eux et je sais que même si toi et moi, on n'est pas ensembles, je te protégerait toujours, c'est mon devoir et je prendrait tout les risques pour que tu sois en sécurité.

Je lui souris encore puis la garde contre moi, ensuite je me détache d'elle et la regarde encore et toujours, je ne sais pas ce qu'elle a décider pour nous mais ce dont je suis sur, c'est qu'elle est aussi amoureuse de moi, elle ressens alors les même sentiments que moi. Je suis content de savoir que ces réciproque et qu'elle m'aime aussi mais je sais qu'elle ne voudra pas tenter quelque chose car elle a peur de ce qu'il peux arriver, mais ce que je sais, c'est que je la protégerait de tout même si cela doit m'en couter la vie, je l'aime tellement plus que tout au monde. Ensuite je lui prends ces mains puis lui caresse doucement, je la regarde encore et encore, je ne peux détacher mon regard du sien, ces dingue l'effet qu'elle peux me faire, je ne peux plus vivre sans elle, elle est mon tout, elle est ma vie.

- Est-ce que tu veux toujours que je t'oublie ? Car même si je le voulais, je ne le pourrais pas...

Je me recolle au mur, je ne sais vraiment pas quoi faire pour qu'elle accepte qu'on est une histoire tout les deux, j'aimerais tellement qu'elle me dise oui, qu'elle accepte d'être mienne, qu'on vive une belle histoire malgré les préjugés qu'on fait sur moi, j'en ai rien à faire, je la protégerait de tout ces gens, je ferai mon possible pour faire son bonheur, je donnerait ma vie pour elle s'il le fallait.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 21:08


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Ses caresses si douces sur sa joue. Elle ne regrettait pas de lui avoir avoué son amour, au contraire. Elle se sentit délivrée, à présent prête à tout lui dire. Il lui évoqua la fait qu’il était prêt à tout pour la protéger, chose qu’elle savait. Et c’est justement ce qu’elle redoutait le plus dans leur relation. Elle ne voulait pas que Klaus se détruise pour elle, ni qu’il se fasse blesser, voir pire…
Alors détachée de lui, elle le regarde, les yeux toujours humides. Elle l’avait enfin avoué, alors pourquoi était-elle toujours aussi triste ? Pourquoi avait-elle encore cette envie de fuir ? De nouveau tout se mélangeait dans sa tête, mais quand il lui demanda si elle voulait toujours qu’il l’oublie, ça s’éclaircie légèrement. Non, elle voulait être avec lui. Elle voulait connaitre le bonheur à ses côtés, malgré les risques, malgré le danger qui arriva. Ils ne sont pas faits pour être ensemble et ne le seront jamais, mais pourquoi ne pas essayer ? Pourquoi ne pas tenter cette relation irrésistiblement dangereuse ? Il l’aimait, elle l’aimait. Il ferait tout pour la protéger, elle ferait tout pour son bonheur. Il suffisait juste que cela reste secret, car ça risquerait de mal tourner pour les deux si on apprenait. Les autres chasseurs menaceraient Layla et on connaitrait le point faible de Klaus.
« Non, ce n’est pas ce que je veux. J’ai jamais voulu que tu m’oublies. Mais nous deux, c’est risqué. Tu auras beau me protéger, tu imagines ce qu’on risque si on apprend notre relation ? On se servirait de moi pour te tuer Klaus. Je ne veux pas être celle qui sera responsable de ta disparition. »
Ses larmes avaient cessé pour laisser place à un regard inquiet. Ouais l’amour c’était décidemment bien casse-tête. Aponi lui revint alors en tête, mais l’amour avait prit la place de la vengeance. Mais bien sur, Layla continuerait de chasser, malgré sa relation avec Klaus, elle continuerai à chercher à combler cette haine. Elle restait une chasseuse, certes folle amoureuse d’un vampire, mais chasseuse.
Eternellement, ce mot lui revenait en tête. Elle pourrait rester toute sa vie avec lui, mais ça ne serait pas assez. Elle voulait l’éternité à ses côtés. Mais un humain est un humain, seul les vampires sont immortels… Layla frissonna à cette pensée. Devenir vampire ? Hors de question ! Et pourtant… elle serait comme celui qu’elle aime, sa semblable, et pourrait vivre à ses côtés encore et encore. Et surtout il n’aurait pas à sans cesse la protéger. Même si être sous sa protection était un véritable plaisir ! Bref, la jeune femme n’en pouvait plus de cette ambiance. Merde, elle lui avait dit qu’elle l’aimait, alors pourquoi toujours cette ambiance d’enterrement !? Layla se craqua alors les doigts, simple tic, et s’approcha doucement de Klaus, un sourire malicieux aux lèvres.
« Et puis tu crois qu’il est si facile de me conquérir ? Fais donc tes preuves, fais moi donc craquer et succomber. »
Elle aimait ce genre de petit jeu de séduction. Face à lui, elle plaça ses mains sur ses joues froides et l’embrassa intensément. Les yeux clos, ses lèvres lui avaient cruellement manqués. Après ce délicieux baiser, elle retira ses lèvres des siennes et le regarda dans les yeux, le visage amusé. Elle l’aimait, c’était sur, mais elle avait besoin de temps pour savoir si elle pouvait se lancer dans une relation avec lui. Alors en attendant qu’elle se décide, pourquoi ne pas s’amuser au jeu de la séduction ? ♥

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 19 Fév - 22:53

Je regardais toujours Layla avec le sourire aux lèvres, depuis qu'elle m'avait avouer ces sentiments, qu'elle m'avait ouvert son cœur, je ne pouvais m'empêcher de sourire, j'étais si heureux qu'elle ressente la même chose que moi, vous ne pouvez pas imaginer comme c'est bon d'être amoureux et d'être avec celle qu'on aime, c'est juste le bonheur, je n'ai jamais vécu ça, c'est la toute première et j'aime ça, je ne veux jamais être séparer d'elle mais le soucis c'est qu'elle est humaine et qu'un jour ou l'autre on sera séparer par la mort. Oui Layla va vieillir et mourir un jour mais je ne préfère pas y penser, la transformer ? Hors de question ! Je ne veux pas qu'elle sois dans ce monde, toujours avec la peur de se faire tuer, de toujours fuir pour rester en vie, je ne veux pas qu'elle vive ça. Serte on sera séparer si elle reste humaine mais oh moins elle partira avec nos souvenirs ensembles, tandis que moi je garderais son souvenir dans ma tête et essayerais d'avancer seul, je ne serais pas vraiment seul vu qu'elle sera présente d'une autre manière oui mais elle le sera ça c'est certain. Il m'est arriver une fois dans ma vie de voir ma mère apparaitre quand j'étais pas bien et de me consoler, de me dire les mots qu'il faut pour aller bien, je crois qu'elle est une des seules vu qu'il y Layla maintenant qui m'aime et qui ne veux pas ma mort sauf qu'elle n'est plus la et qu'elle me manque un peu plus chaque jours. Mon frère, mes sœurs ? Ils me détestent tous et veulent tous me voir mort, certes mon frère et ma sœur ne sont plus la car je leurs est planter une dague dans le cœur mais je peux les faire revenir quand je veux mais pour l'instant j'en ai pas envie. Seule ma demie sœur Roxane est encore en vie, celle que j'ai détester des sa naissance, celle qui a tuer ma mère, celle que je déteste le plus mais je ne l'ai pas poignarder elle, me demandait pas pourquoi, je n'en ces rien mais bon je m'en fou un peu on va dire, pour l'instant je ne sais pas ou elle est et je n'ai pas vraiment envie de la revoir car je sais qu'elle voudrait se venger de lui avoir enlever Elijah et Cassandre et je ne veux en aucun qu'elle s'en prenne a Layla car elle en serait bien capable, la voix de Layla me fit sortir de mes pensés, je la regardait toujours puis lui sourie.

- Tu ne serait responsable de rien du tout et mon devoir est de te protéger, je ne laisserais personne te faire du mal, si quelqu'un touche a mon trésor, il aura affaire à moi et quand je m'énerve, ça fait peur, je suis sans pitié et prêt a tout. Les gens de cette ville peuvent en témoigné.

Je continuer de lui sourire, de la regarder, c'est fou comme je pouvais cette femme, elle était tout pour moi, elle s'approche alors doucement de moi, je la regarde toujours puis celle ci me sors cette phrase, je lâche alors un petit rire puis celle ci pose ses mains sur mes joues et m'embrasse tendrement, je ferme alors doucement les yeux et enroule son bassin de mes bras, je savoure ce baiser comme pas possible puis ensuite elle l'arrête, je ré-ouvre les yeux et la regarde a nouveaux.

- Prépare toi a perdre princesse, tu ne pourra pas résister au grand Klaus bien longtemps.
Dit-je en mettant mes lèvres dans coups et lui déposant des baiser enflammer et caressant son dos avec mes doigts.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 17:57


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Encore cette promesse de la protéger, et ce « mon trésor ». Il lui donnait déjà des surnoms, il est chou ! Et puis ce fut un « princesse », surement l’un des surnoms qu’elle adorait qu’on lui donne. Allez savoir pourquoi. Il la défia alors à son tour, ce que Layla adorait chez lui : ce côté provocateur. Et là ce qu’elle appréciait énormément c’était ses baisers dans son cou. Elle ne pouvait à présent pas détacher le sourire de ses lèvres, contente d’être débarrassée de ce fardeau, et de pouvoir montrer librement son amour à Klaus. Et puis là ils étaient bien à l’abri des regards, dans cette ruine abandonnée.
« Tu es bien sur de toi mon petit Klaus. Je ne suis pas une femme facile tu sais, tes baisers ne suffiront pas ♥ »
Qu’est-ce qu’elle adorait ce genre de petit jeu, surtout avec lui. Les yeux clos pour davantage apprécier les baisers de l’hybride, elle s’oubliait complètement et désirait juste vivre pleinement le moment présent. Pour le moment ils étaient à deux, ils s’aimaient et s’amuser. Peut être que demain Layla aura décidé de l’éviter, de ne plus le revoir. Peut être finira-t’elle par se rendre compte que c’est une erreur. Mais là, elle ne voulait pas réfléchir, elle ne voulait pas penser à ce genre de chose. Elle voulait apprécier cet instant avec celui qu’elle aimait, avant de peut être ouvrir les yeux sur les risques qu’elle courait. Bref, elle lui reprit alors la tête entre ses mains, et le regarda de nouveau dans les yeux, sourire toujours aux lèvres. Puis, elle plaça ses mains sur les épaules de Klaus, et alla lui murmurer doucement à l’oreille.
« Séduis moi chéri. »
Et elle lui mordilla sensuellement la lobe d’oreille, avant de descendre ses lèvres pour à son tour l’embrasser intensément dans le cou. Elle aimait tellement ces moments avec lui, elle aimait vraiment jouer, histoire de voir si ses sentiments, et ceux de Klaus, étaient réels, et si elle l’aimait vraiment. Pour le moment la réponse était clair : elle ne pouvait se passer de lui. Elle cessa alors ses baisers et fixa le cou de l’hybride. Non elle n’allait pas le mordre, elle est humaine voyons ! Mais elle songea quelques instants. Ca faisait quoi de se faire mordre ? C’est vrai quoi, Layla a souvent entendu dire que se faire mordre par un vampire pouvait procurer du plaisir, enfin sauf si celui-ci le fait dans le but de vous vider, dans ce cas ça doit faire assez mal. Mais c’est vrai que l’idée de se faire mordre était… excitante. De la part d’une chasseuse de vampires, c’était étrange de penser ça, je l’avoue, mais oh chacun pense ce qu’il veut. Bien sur elle ne souhaitait pas se faire mordre, mais bon, on a qu’une vie, autant essayer de tout… Elle arrêta alors de fixer la peau blanchâtre de son amant, et le regarda de nouveau tendrement. Ses mains étaient à présent sur son torse, elle adorait les mettre là, allez savoir pourquoi ♥ Elle tapota donc ses doigts sur le torse de Klaus, réfléchissant en faisant une petite moue. Se faire mordre… elle était devenue totalement maso. Ou inconsciente. Oui, inconsciente. Il y a quelques mois elle aurait juste voulu le tuer, à présent elle n’était pas contre l’idée qu’il la morde. Elle avait trouvé si vite une confiance en lui, peut être une confiance aveugle, mais ça elle s’en fichait. Elle l’aimait et elle croyait en lui malgré sa race et son passé. Elle avait comme décidé de le blanchir, de laver ses crimes passés. Et ses crimes futurs. Elle se sentait si forte à ses côtés, prête à tout, et n’importe quoi.
« Une morsure de vampire ça fait quoi ? Enfin je suppose que tu ne t’es jamais fait mordre, enfin je sais pas. Mais bref, est-ce que ça fait… mal ? »
Elle avait pris une tête d’enfant de cinq ans, le regardant avec des yeux enfantin et n’ayant pas arrêté de tapoter ses doigts sur son sublime torse.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 18:27

Alors que je faisais des baisers brulant dans le coup de ma belle, je respirais son parfum, j'étais tellement bien avec elle a l’abri de tous, il ne fallait pas qu'on nous vois car je sais que pleins de monde ferait tout pour nous séparer vu qu'ils me détestent comme pas possible. J'entendis alors la voix de ma belle qui me fis sourire, je continuais mes baisers puis celle ci me lève la tête puis me regarde droit dans les yeux, elle commence à me faire pleins de bisous dans le coup, c'est tellement bon, elle me fait frissonner comme jamais, j'aimais le petit surnom qu'elle m'avait donner c'était tellement bon, elle relève alors la tête puis me regarde, je la regarde aussi, je la plaque alors doucement au mur puis pose mes lèvres sur les siennes, ma langue va rejoindre la sienne pour une danse infinie, une de mes mains est poser sur sa joue et de mon pousse la caresse, mon autre main passe sous le haut de Layla puis caresse sa peau doucement. J'aime énormément ces moments avec elle, elle me fait vraiment du bien, je suis tellement bien avec elle puis ensuite je rompe le baiser par manque de souffle, je reste coller a elle, celle ci fixe mon coup, quoi qu'est-ce qui se passe avec mon coup, ensuite j'entends sa question. Pourquoi me pose t-elle une question de se genre ? Peut être que c'est la curiosité de savoir ce que ça procure je ne sais pas, je la regarde alors dans les yeux, ont restent dans la même position puis celle ci tapote ces doigts sur mon torse tout musclé.

- Une morsure de vampire peux procurer de la douleur comme du bonheur mais la plupart du temps, tu ressens la douleur car quand on te mord, on te fait saigner, on aspire ton sang et tu as l'impression de mourir petit à petit. Non moi je ne me suis jamais fais mordre et heureusement. Sinon pourquoi cette question ? J'espère que tu ne veux pas que je te morde car ma réponse est NON !

Je continuais de la regarder puis je la ré-embrasse a nouveaux, je refais mes petits geste, c'est à dire mon pousse caressant sa joue, mon autre main caressant la peau de son bas du dos, j'étais tellement bien avec elle, je ne pensais plus à rien, j'étais heureux, j'étais amoureux, je vivais enfin le bonheur, j'avais de la tendresse, de l'amour, ce que je n'ai jamais eu auparavant. Je suis vraiment bien et je voudrais que ce moment ne s'arrête jamais, qu'il continue toujours. Je stop alors le baiser contre mon gré puis la regarde, toujours contre elle, je ne la lâche pas puis lui murmure doucement.

- Je t'aime Layla, reste avec moi pour toujours et ne m'abandonne pas. Avec toi j'ai l’impression de revivre, d'apprendre à vivre, d'apprendre à aimer, de vivre le bonheur. Je t'aime tellement.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 20:54


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

En sentant la froideur de la main de Klaus dans son dos, Layla sentit son cœur se stopper. Elle ressentit la même douceur que lorsque de leur acte passionnel des semaines auparavant. Et ses lèvres encore et toujours sur les siennes, je ne vous raconte pas !
Et enfin, ce « Je t’aime Layla » qui résonnait en elle comme une mélodie dont on ne se lasse. L’abandonner ? Hors de question ! Elle ne pourrait pas, d’abord parce qu’elle refusait l’idée de lui faire du mal, et parce qu’elle-même elle ne voulait se séparer de lui. C’était un véritable moment de bonheur, elle ne pouvait rêver mieux. C’était comme un petit paradis où elle voulait rester, avec lui. Pour toujours.
« Je t’aime aussi, Klaus. »
Lui dit-elle avec son plis beau sourire avant de l’embrasser à son tour, sourire aux lèvres. Un moment parfait, loin de tout. Juste eux deux et ce nouvel amour qui ne cessait de s’agrandir. Juste deux amants interdits, Layla voulut alors parler de nouveau, mais lorsqu’elle ouvrit la bouche, elle entendit du bruit au niveau des escaliers. La panique s’installa alors. Les bruits de pas se firent de plus en plus proche. Et enfin une silhouette se dessina sur le mur : un chasseur. C’était sur, vu les armes présentent sur l’ombre projetée de la personne. Ca ne pouvait être possible, pas ici, pas maintenant. Pourquoi fallait-il toujours que les bons moments aient une fin ? Surtout ce genre de fin. Comment devait réagir Layla ? Elle ne pourrait se permettre de faire face au chasseur s’il essaye d’attaquer Klaus, leur secret serait de suite révélé. Mais alors, elle devrait ne rien faire ? Laisser son amour se faire torturer ? Eh bien oui, surement. Elle devrait laisser Klaus se débrouiller seul. Elle ne pouvait se permettre de montrer à un chasseur son secret, surtout ce genre de secret. Si on apprend que Klaus et Layla sont ensembles, s’en ai fini pour eux deux. Quand je disais qu’il était impossible qu’ils soient ensembles… Enfin bref, là malheureusement ils étaient bel et bien à deux, en plus l’un contre l’autre, car Layla n’osait bouger, peur de faire du bruit. Ca se trouve il ne les verrait pas, mais il ne fallait pas rêver, ils n’étaient pas bien loin de l’entrée, et puis l’ombre que le chasseur faisait sur le mur indiquait qu’il serait bientôt là. La jeune femme jeta alors un regard paniqué à Klaus, cherchant une solution sur son visage, cherchant à être rassuré par lui. D’une petite voix, toujours peur de se faire découvrir, elle lui demanda ce qu’ils allaient faire. Ils pouvaient fuir, mais si le chasseur les voyaient fuir à deux, ils seraient découverts. Et dans cette ruine il n’y avait qu’un chemin menant à la sortie : le chemin où se trouvait le chasseur. Première fois que la chasseuse se retrouvait piégée par un autre chasseur, surtout dans ce genre de situation. Elle repensa alors qu’elle, elle n’avait aucune arme. Rien, pas même son portable. Juste des écouteurs et son baladeur. Elle ne parvenait même plus à respirer, c’était la panique totale dans sa tête. Elle avait beau réfléchir elle ne trouvait aucune issue possible. Et l’inconnu se rapprochait. Il n’était surement plus très loin. Klaus pourrait le tuer, mais ça il en était hors de question, Layla n’accepterait pas l’idée qu’il tue un humain devant ses yeux. Et il ne pouvait l’hypnotiser : tout bon chasseur prend sa dose de verveine. Enfin sauf Layla qui avait arrêté ses derniers temps.
Ses pensées durent interrompues par un léger bruit, comme un souffle. Puis plusieurs de ses petits bruits. Et elle aperçut toute ses sortes de petites seringues. Ces seringues qui servent à endormir les vampires…

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 21:19

Je m’apprêtait à dire à Layla de s'enfuir mais c'était trop tard, le chasseur venait de me planter des piqures, je me sentit alors comme mal, je n'arrivais plus a garder les yeux ouvert, c'est alors que tout mon corps s'écrasa au sol, les yeux fermer, le chasseur m'avait endormis. Le chasseur se précipita vers Layla et lui demandait si elle allait bien, si je ne lui avait pas fait de mal. Il pris alors mon corps pour m'emmener je ne sais ou, layla le suivrait de près bien entendu, il ne fallait pas que notre secret sois découvert. Après quelques minutes de marche a pied, celui me dépose dans sa camionnette, je suis toujours inconscient, je ne sais pas ou je vais, ce qui se passe, je sais juste que je risque de mourir vu qu'ils ont réussis a me capturer. Cela devait arriver un jour, c'était sois elle, sois moi et je préfère mourir à sa place, je veux qu'elle continue à vivre, qu'elle sois heureuse et qu'elle est une belle vie. Après une quinzaine de minutes, nous sommes enfin arriver, le chasseur me balance dans une pièce puis m'enchaine avec des chaines qui sont accrocher dans le mur et qui sont très solide, je ne peux plus bouger, je suis pris aux piège. Je me réveil alors quelques minutes plus tard, j'ouvre doucement les yeux et remarque la situation, je regarde alors mes mains et je n'ai plus ma bague contre la lumière, alors que je réfléchie a comment me détacher, le chasseur qui m'a planter ces foutu piqures fait son entrée, je lui lance un regard pire que cruel, si je pouvais la, je lui sauterais dessus et le tuerais violemment. Le chasseur s'approche doucement de moi avec un sourire aux lèvres, moi je le regarde toujours aussi méchamment mais j'y pense, ou est Layla ? Pourquoi n'est-elle pas avec lui ? J'espère qu'elle vas bien, qu'il lui a pas fait de mal sinon je le tuerais, celui ci s’accroupit devant moi, me regarde toujours en souriant et a l'air heureux de m'avoir capturer.

- Je t'ai enfin eux, je t'ai enfin capturer, je vais pouvoir te faire subir ceux que tu as fait subir aux gens que tu as tuer. !!

Je le regarde avec haine, j'ai vraiment envie de le tuer, il va le payer cette ordure mais si ça se trouve, c'est la fin pour moi, si ça se trouve il va vraiment me tuer, alors que mon histoire avec Layla venait à peine de commencer, non ça ne peux pas se finir comme ça, je refuse de l'abandonne, de la laisser, je dois la protéger, je dois être la pour elle, non je ne veux pas mourir maintenant. Alors que j'essayais de me libérer, le chasseur amuser fis entrer la lumière et tout d'un coup j'ai eu l'impression qu'on me mettait le feu, je pousse alors des cries de douleurs, ma peau brule je n'en peux plus c'est horrible, le chasseur referme tout, je le regarde avec haine puis à envie de le tuer mais la je ne pense qu'a Layla, je ne sais pas ou elle est et cela m'inquiète.

- Vous allez le payer, je vais appeler mes hybrides, ils vont vous faire la peau !!
- Tes Hybrides tu dis ? Laisse moi rire, personne n'est la pour te défendre, tout le monde veux te voir mort, tout le monde te déteste, personne ne t'aime. Je ferai le bonheur de tout le monde quand je t'aurais tuer !!
- C'est faux ! J'ai ma famille !!
- Même ta famille veux te voir mort, je te l'ai dit personne ne t'aime !! Tu est seul et le restera toute ta vie.


A ces paroles je baisse alors la tête, c'est tellement dur ce qu'il me dit, ça fait vraiment mal, celui ci me plante alors un pieu, je pousse un cri de douleur, puis deux, mes cries se multiplie, il prends une bouteille m'ouvre la bouche puis me fait boire et il y a de la verveine, il me torture comme pas possible, je n'en peux plus, je ne vais jamais tenir. J'aimerais tellement que quelqu'un vienne a mon secours, que quelqu'un m'aide car je n'en peux plus. Le chasseur se relève alors, je me sens vraiment trop faible, j'ai besoin de me nourrir, je n'en peux plus, je n'ai plus de force, j'ai le dos contre le mur, je suis menotter de partout, tellement que je suis faible je ferme alors les yeux et la c'est le trou noir complet...
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 22:09


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Il s’effondra devant elle, sans qu’elle ne puisse rien faire. Et ce foutu chasseur vint vers Layla pour lui demander si elle allait bien. Bien sur, qu’elle allait bien ! Elle nageait dans le bonheur avant son arrivée ! Mais elle se contenta d’hocher la tête, ne pouvant défaire son regard de Klaus à terre. Si elle n’avait pas été là, Klaus ne serait pas dans cette situation, déjà il ne serait certainement pas dans cette ruine et il n’aurait pas hésité à tuer le chasseur. Mais Layla ne l’aurait pas supporté, même si à présent c’était de voir son amour dans cet état qui lui fut insupportable. Le chasseur attrapa alors l’hybride endormi, le porta sur ses épaules et se dirigea vers la sortie. Layla, paniquée, lui demanda alors où il l’emmenait, et lui demanda si elle pouvait l’accompagna. Il accepta. Elle avait peur d’être seule avec ce type, sans la protection de Klaus, mais elle ne pouvait le laisser le prendre comme ça, sans agir. Alors elle agissait comme elle le pouvait pour le moment. Il mit alors son corps dans une camionnette et fit monter Layla à la place passagère. Durant le trajet, ils n’échangèrent aucunes paroles, et tant mieux, la jeune femme ne voulait s’adresser à lui. Si elle le pouvait, elle l’assommerait de suite, mais il était au volant, et bizarrement Layla avait terriblement peur d’un probable accident. Pourtant elle n’avait jamais eu d’accident, enfin, elle ne s’en souvenait pas de celui de ses vingt ans. Bref, elle regardait la route, les yeux vides de toute émotion. Elle essayait de retrouver son calme, et de trouver une solution. Mais penser que Klaus était en réel danger l’empêchait de se concentrer. Dire qu’avant, elle aurait été heureuse de participer à la capture d’un aussi puissant vampire, hybride même. Mais là, il s’agissait de Klaus, de l’homme qu’elle aimait. De celui qui lui avait avoué ses sentiments. De celui avec qui elle avait partagé de si bons moments inoubliables. Donc elle devait faire son possible pour le sortir de ce merdier, qu’importe ce qu’elle devait faire !
Ils arrivèrent enfin, et le chasseur emmena Klaus dans une sorte de pièce souterraine. Layla le suivit, et affirma qu’elle allait l’aider dans ce qu’il comptait faire. Il accepta naïvement. La jeune femme regarda de nouveau le corps endormi de son hybride, et souffla un bon coup. Elle ne devait pas montrer ses émotions, pas devant ce connard. Il ne devait deviner le lien entre les deux, sinon là elle risquerait elle aussi d’y passer et elle ne pourrait aider Klaus. Il l’attacha alors dans une pièce, le lia comme pas possible. Il allait se réveiller, alors Layla sortit de la salle. Elle ne voulait pas qu’il la voit, il risquerait de montrer ses sentiments face au chasseur. Elle devait éviter de se montrer à lui, surtout parce qui si elle le voyait éveillé, elle ne pourrait se retenir. Elle entendit alors le chasseur lui dire qu’il allait en gros venger ceux qu’il avait tué. Layla avait pensé la même chose avant, mais à présent c’était diffèrent. Elle l’aimait, et lui pardonnait tout. Elle entend alors soudainement les cris de son tendre, et ça lui fend le cœur. C’est insupportable, elle était juste dos à la pièce, et entendait tout. Ces cris d’horreur, c’était horrible. C’était de la torture physique, mais aussi morale, vu ce qu’il venait de lui dire. Layla aurait tellement voulu pouvoir le protéger, et prouver au chasseur qu’il avait tord : qu’elle, elle l’aimait plus que tout cet hybride.
Les cris reprirent, et Layla ne put empêcher les larmes perler sur ses joues. Les yeux clos, elle vivait l’enfer. Puis, ça se stoppe. La jeune femme s’essuie alors rapidement les larmes, pour ne pas que le chasseur les voit, et se retourne vers ce dernier qui venait de quitter la pièce. Il lui demanda de surveiller Klaus, et de le torturait à son tour s’il essayait de fuir. La boule à la gorge, elle accepta et entra à son tout dans la pièce tandis que le chasseur retourna à la camionnette.
Un cauchemar malheureusement réel. Il était là, attaché tel un martyr, deux pieux plantés. Layla fut paralysée, son souffle et son cœur se stoppèrent. Ca n’était pas possible. Mort ? Non… non il ne pouvait pas, il n’avait pas le droit de l’abandonner ainsi, il n’avait pas le droit de la laisser seule. C’était le monde qui s’effondrait. Elle tremblait horriblement, elle ne savait quoi faire. Et puis, un léger espoir revint : elle se souvint de ce pieu en chêne blanc et de ce que Klaus avait dit : il n’y avait que de pieu là qui pouvait le tuer. Il n’était donc pas mort, mais sérieusement amoché, ce qui n’était pas vraiment mieux. Il lui avait fait subir les pires cruautés. Reprenant son souffle et conscience, la jeune chasseuse s’approcha alors de lui, regardant derrière elle pour être sure que le chasseur ne revenait pas. Elle s’accroupit alors face à Klaus qui paraissait dans les pommes. Elle lui tapota alors la tête, en l’appelant, espérant avoir un signe de vie.
« Klaus, je t’en supplie montre moi que t’es vivant. »
Elle avait prit sa tête entre ses mains, apeurée de le voir aussi fragilisé. Il devait reprendre des forces. Boire du sang. Et on revenait au sujet du « ça fait comment de se faire mordre ? ». Là, Layla se fichait que ça pouvait faire mal. Elle lui donnerait son sang, point final. Il fallait qu’il retrouve des forces pour vaincre la verveine fortement en lieu et ces deux pieux . Il ouvrit alors enfin ses adorables yeux. Layla retroussa alors sa manche droite, et lui mit son poignet non loin de sa bouche, Pour elle c’était un énorme sacrifice, mais rien face à la douleur de voir Klaus ainsi.
« Bois. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Lun 20 Fév - 22:36

Alors que j'avais fermer les yeux, je les ré-ouvre doucement puis découvre Layla devant moi, je lui souris faiblement et j'ai super mal partout, c'est juste affreux, je me demande ou est passer le chasseur mais bon aucune importance, oh moins celui ci ne me torture plus, d'ailleurs si j'arrive à me détacher, je lui ferai payer de m'avoir fait aussi souffrir en me torturant. Je vis alors Layla retrousser sa manche puis mettre son poignet vers ma bouche, elle prononce alors un seul mot, je la regarde avec de grand yeux puis fait non de la tête, celle ci me force encore mais je refuse, je ne veux pas boire son sang, je ne veux pas lui faire de mal donc non je ne ferai pas ça. Je la vois alors s'ouvrir le poignet, qu'est-ce qu'elle fait mais c'est pas possible, elle me met le poignet encore et me fait boire le sang qui couple, j'essaie tant bien de mal de m'enlever mais c'est impossible, je suis attacher et elle non, elle a le pouvoir sur moi, avec le peux de force qu'il me reste, je la regarde puis ouvre la bouche pour parler.

- Non Layla, je ne veux pas boire ton sang, je ne veux pas te faire de mal, je t'en supplie arrête...

Celle ci ne m'écoutait même pas, elle pris alors ma tête et mis son poignet bien près, elle voulait absolument que je boive, alors sans même comprendre, je la mords et commence à boire son sang, j'ivai doucement car je ne veux pas le blessé. Ensuite celle ci retire son poignet, j'ai repris des forces, je demande a Layla de s'éloigner, je tire alors sur les chaines avec toute la force que j'ai puis les décroches enfin, je me détache de partout, je me relève doucement puis me dirige vers Layla, je regarde son poignet, c'est pas beau a voir, je prends alors dans ma poche un bout de tissus puis lui fait un bandage, je lui souris et la serre dans mes bras.

- Merci de m'avoir sauver, tu est mon ange gardien. Et excuse moi de ce que je vais faire mais je n'ai pas le choix princesse.

Je me desserre d'elle puis ensuite le chasseur rentre, je me retourne vers lui le sourire aux lèvres, je m'approche doucement de lui, celui ci ne bouge plus, je crois que je lui fais peur, ma vengeance sera terrible, je me jette alors dans son coup puis l'aspire le plus vite possible, il tombe par terre, je l'ai tuer, j'ai encore commis un meurtre, je m'essuie alors la bouche avec un morceau de vêtement a ce stupide chasseur, je me retourne vers Layla, c'est grâce à elle si je suis encore en vie, je ne pensais pas qu'elle ferait ça pour me sauver mais elle l'a fait, je me dirige alors vers elle puis la serre fort dans mes bras, tout ça est fini, j'ai tellement eu peur de mourir aujourd'hui et d'être séparer d'elle à jamais, de l'abandonner mais non, grâce à elle, nous sommes toujours réunis pour le meilleur et pour le pire. C'est pour ça que je l'aime de tout mon cœur car je sais qu'elle sera toujours la, qu'elle ferait tout pour moi et que je ferait tout pour elle. C'est ça l'amour.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Mar 21 Fév - 21:22


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Il refusait de lui boire son sang, l’inconscient ! S’il ne le faisait pas, il risquait d’y passer. En totale adrénaline, la jeune femme attrapa une pierre sur le côté, et se coupa d’un coup vif le poignet. La panique ne lui fit pas ressentir la douleur, malgré l’immense plaie. Son sang coula, mais il refusait toujours. Le chasseur n’allait pas tardé, alors Layla n’écouta même pas Klaus lui supplier d’arrêter et elle colla son poignet sur sa bouche. Enfin il lui planta ses crocs, et but son sang. C’était une drôle de sensation, certes la jeune femme avait légèrement mal, en sentant son bras se vider et la morsure dans sa chair. Mais il y avait tout de même ce léger plaisir qui s’installa. Elle vit que Klaus faisait extrêmement attention à ne pas lui faire trop mal, malgré sa soif. Enfin, il eut l’air comblé, alors la jeune chasseuse retira son poignet. C’était la première fois qu’un vampire lui buvait le sang, mais elle ne regrettait pas de s’être donnée vu la situation. Il lui demanda alors de reculer, ce qu’elle fit en se tenant le poignet d’où son sang ne cessait de couler. Bref, il se détacha enfin en tirant de toute sa force d’hybride, et tendrement il lui fit un bandage à son poignet, pour finalement la prendre dans ses bras. Layla aurait voulu elle aussi sourire, mais elle savait que ce foutu événement n’était pas fini. Et là, il s’excusa de ce qu’il s’apprêtait à faire. La jeune femme fronça alors les sourcils, réfléchit de quoi il parlait. Mais quand elle le fit se retourner, quand elle vit le chasseur entrer, terrifié. Elle comprit. Elle lâcha alors un petit « Non… ». Elle ne voulait pas qu’il tue quelqu’un, même si elle détestait plus que tout ce type qui avait failli lui faire perdre un être si cher. Elle était chasseuse, elle savait que ce type avait agit par conviction, ou par vengeance. Mais malheureusement il n’y avait pas d’autre solution, de nouveau.
Layla ne put avoir le temps de fermer les yeux qu’elle vit Klaus se jeter sur l’homme pour entièrement le vider. Celui-ci hurla avant de s’écrouler au sol, sans vie. La jeune femme ne pouvait détacher son regard de lui. Ce chasseur devait surement avec des amis, une famille… comment allaient-ils réagir ? Oui Layla pensait à ce genre de chose, mais elle connaissait la souffrance de perdre un être cher de cette façon ( enfin elle croyait ). Et puis, voir quelqu’un se faire tuer devant soit n’était pas très agréable. Layla tuait, certes, mais des vampires, ça n’était pas pareil à ses yeux. Et puis tuer et voir quelqu’un tuer était entièrement différent. Bref, Klaus revint vers elle et la reprit dans ses bras protecteurs. Mais Layla ne lâchait pas des yeux l’homme mort au sol. Elle avait laissé ses bras le long de son corps, laissant l’hybride la serait. Elle aurait voulu elle aussi le serrer contre elle, être rassuré que tout ceci était enfin fini et lui montrer qu’elle était heureuse qu’il soit toujours en vie. Mais elle n’y arrivait pas. Klaus n’y était pour rien là dedans, oh que non ! C’était son droit d’avoir décidé de tuer celui qui l’avait tant torturer. Mais ça faisait bizarre, c’est tout. Elle soupira alors, et prit enfin l’hybride dans ses bras à son tour, se serrant contre lui et posant sa tête sur ce sublime torse, encore et toujours !
« Klaus, promet moi de ne plus jamais me laisser seule. »
Dit-elle d’une petite voix, à la limite des larmes. Oui elle pleurait souvent, mais elle était tellement fragile ! Et puis, voir celui qu’on aime se faire torturer et presque tuer, ça n’aide pas. Elle était tellement bien dans ses bras et la tête contre lui. Malgré la froideur de sa peau, elle s’y sentait réchauffait et en sécurité. Elle leva alors la tête vers lui, et remarqua une légère tâche de sang qui était resté au coin de sa bouche. Elle la fixa alors, mouilla son index et lui essuya la tâche doucement. Elle fixa alors sa bouche à présent, et repensa à comment il l’avait tué. Elle prit alors un temps de réflexion.
« Tu as éprouvé du plaisir à le tuer ? Et sois franc s’il te plaît, ne me mens pas. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Mar 21 Fév - 21:48

Alors que je la serrer fort contre moi, j'entendis sa petite voix me demandait de ne plus jamais la laisser seule, je la serre alors contre moi plus que jamais et lui murmura un je te promet. Non plus jamais je la laisserais seule, plus jamais un chasseur me tortura comme il a oser le faire, je ne suis pas n'importe qui, je n'accepte pas qu'on me torture comme ça et c'est pour cela que ce chasseur n'a pas survécu, même si Layla ne voulait plus que je tue, je l'ai quand même fait car le chasseur m'a quand même fait énormément souffrir donc j'ai mes raisons pour l'avoir tuer. La demoiselle relève la tête vers moi, je la regarde, elle fixe mes lèvres puis m'essuie le coin, je devais avoir encore un peu de sang puis ensuite je fus couper dans mes pensés par la question de Layla, je la regarde alors dans les yeux sans comprendre ou elle voulait en venir mais quoi lui répondre si je lui dis oui, elle sera dégouter, si je lui dit non, elle ne me croira pas, je suis coincer la, je ne sais plus quoi dire, je continue de la regarder puis me décide alors a parler, je ne peux pas me taire éternellement non plus et il faut bien que je répondre à sa question.

- Écoute Layla, oui j'ai pris du plaisir à le tuer car lui à bien pris du plaisir a me torturer, je me suis uniquement venger de ce qu'il m'a fait car tu ne peux pas imaginer la douleur que j'ai ressentis pendant ces tortures. Tu peux m'en vouloir si tu veux mais je me suis tout simplement défendu et ce chasseur méritait de mourir, je suis désoler pour sa famille mais c'est comme ça, alors oui je te dis la vérité car non je ne vais pas te mentir.

Je me détache d'elle puis souffle un bon coup, je lui tourne le dos ayant peur d'affronter son regard pleins de reproches ou j'ai surtout peur de ce qu'elle va dire, j'espère pas qu'elle me quitte pour ça car je sais que je m'en remettrait pas, j'ai vraiment besoin d'elle et si elle me quitte, j'aurais l'impression de ne plus exister. En même je me nourrie de sang, il faut bien que je tue mais bon elle n'a pas l'air de l'accepter vu qu'elle est chasseuse aujourd'hui, ce que j'ai peur c'est qu'a cause de ça elle m'en veuille et décide elle aussi de me tuer, ce qui est différent avec l'autre chasseur, c'est qu'elle, je ne la tuerais pas, je la laisserais me tuer vu qu'elle sait comment me tuer. Elle est la seule à savoir je pense car sinon ça ferait longtemps que je serais mort moi. Quand j'y pense avant que je la rencontre je tuais n'importe qui, j'en avais rien à faire mais depuis que je la connais, je n'ai tuer personne, je me suis nourrie avec du sang que j'ai pris a l’hôpital mais sinon c'est tout, je n'ai vraiment tuer personne, ça dois être elle qui me fait devenir comme ça, depuis que je la connais, je veux changer et devenir quelqu'un de bien, quelqu'un de bon pour elle car elle ne mérite pas un tueur comme j'étais avant, non elle mérite quelqu'un de bien, quelqu'un d'honete et bien sur le chasseur est le premier humain que je tuais depuis des semaines. J'ai arrêter et je trouve que c'est mieux comme ça mais si un jour, je dois encore me défendre, je n’hésiterait pas a tuer.

- Layla sache juste que depuis que je te connais, je n'ai plus tuer personne... Lui dit-je toujours le dos tourner.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Mer 22 Fév - 13:12


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Bon au moins, il était franc. Et surtout il n’avait pas tout à fait tord, se venger est une chose normale, Layla le savait très bien. Elle ne pouvait lui en vouloir d’avoir de l’avoir fait. Quand Klaus la lâcha, elle regretta d’avoir posé cette question. Mais elle voulait vraiment le savoir, même si elle se doutait au fond qu’il allait répondre oui. Il restait un vampire après tout, un être contraint de tuer pour sa survie, pour se nourrir. Et si Layla décidait de réellement se mettre avec lui, elle devrait accepter cette condition, aussi importante est-elle. Ca serait rudement dur, ça lui prendra surement un bon moment avant de s’y habituer, si elle réussi à s’y habituer un jour d’ailleurs. Mais ça faisait parti des sacrifices qu’elle devait faire si elle voulait être avec lui. Et elle était prête à le faire. Donc, cet épisode là, ce moment où il a tué ce chasseur, elle devait tenter de l’effacer, ou de se dire que c’était l’inconnu ou Klaus qui se faisait tuer.
Il était d’ailleurs à présent dos à elle, et elle releva la tête quand il lui avoua qu’il n’avait commis aucun meurtre depuis leur rencontre. C’était une belle preuve d’amour, glauque certes, et originale, mais une preuve d’amour tout de même. Lui, il avait déjà commencé à faire des sacrifices. Alors il était temps pour Layla d’en faire aussi. Dès maintenant. Elle n’aimait pas qu’il soit dos à elle, elle avait l’impression d’une barrière entre eux deux. Elle le préférait largement contre elle. Elle jeta alors un dernier regard à ce corps vide, et se décida à avancer vers Klaus. Une fois juste derrière lui, elle posa ses mains sur les hanches de l’hybride, et déposa son front sur son dos, réfléchissant. Elle l’aimait. Elle lui avait donné de son sang. Elle lui avait pardonné ses crimes passés, et celui de quelques minutes avant. À présent le plus gros resté à faire : accepter ce qu’il était et comment il devait se nourrir. Après tout, les humains mangent de pauvres animaux, ben les vampires, ils prennent le sang de ces humains… non, la comparaison était nulle en fait. Mais bon, dans un sens Klaus n’avait pas décidé d’être un vampire, comme tant d’autre de sa race. Il avait été contraint, et ça devait être difficile a gérer d’ainsi changer de vie, même si pour lui c’était il y a plus d’un siècle. Un siècle, c’est tellement long. Layla pensa à tout ce qu’il avait pu vivre. Il avait du connaitre tant de chose ! Connaitre tant d’autres femmes… sur cette pensée un sentiment de jalousie pointa en la jeune femme qui fit une petite moue. Mais c’était vrai quoi, en 1000 ans impossible qu’il soit resté seul ! Il avait du en aimer d’autre… Layla était peut être une sur tant d’autre. Elle secoua alors légèrement la tête pour refuser cette idée, et serra un peu plus Klaus contre elle, toujours derrière lui.
« Merci de me dire la vérité Klaus. Et merci de faire cet effort pour moi. Je vais aussi essayer d’en faire, je ne te promet rien. Je suis humaine après tout, je vais avoir du mal à accepter ce que tu es. Mais je t’aime, alors je le ferais. »
En terminant sa phrase, elle se mit enfin face à lui, en laissant ses mains sur les hanches de son tendre. Puis, elle se rendit compte d’un truc : ils n’étaient plus dans les ruines, donc où étaient-ils ? Et où était la sortie ? Elle regarda alors de nouveau Klaus, lui déposa un petit baiser sur la joue car ça lui manquait, et lui demanda s’il savait où ils étaient.

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Mer 22 Fév - 19:04

Je regardais Layla, ses lèvres m'avait manquer, j'ai cru ne plus pouvoir les toucher après que le chasseur m'est capturer, ce qui me rassure c'est qu'elle ne m'en veux pas pour ce que j'ai fais, je la regarde en souriant puis celle ci me demande ou on est, je regarde alors autour de moi, euuuh je ne sais vraiment pas ou on est mais je vais retrouver mon chemin ça c'est certains, je prends alors la main de Layla puis on sors de cette endroit bizarre, enfin dehors je regarde autour de moi, je vois la camionnette du chasseur, super une voiture, oh moins on fera pas notre chemin a pied, je me tourne vers Layla.

- Je ne sais pas ou on est mais il y a sa camionnette donc oh moins on aura un véhicule, qu'est-ce que t'en pense ? -

Je m'approche ensuite en lâchant la main de Layla de la camionnette pour vérifier ce qui se trouve à l'intérieur et y vois plusieurs aimes pour tuer les vampires, ça me servira pour les vampires qui voudront s'en prendre à moi, c'est juste parfait tout ça, je vois ensuite un pieu en chaine blanc, comment il a su que ça pouvait me tuer, je le prends puis le regarde, si ça se trouve, il l'a balancer a tout les chasseurs, si c'est le cas je suis bien dans la merde moi. Je continue de le regarder et d'un coup je m'inquiète, comment vais-je faire si un chasseur me prends par derrière et me plante ce pieu, je sais que je n'y survivrais pas, je brulerais et ma vie sera fini, je ne dirai rien a Layla pour ne pas l'inquiéter, je le repose ou je l'ai trouver et fait semblant de rien, je me retourne vers elle comme si de rien n'était, je lui sourie puis lui tapote le siège.

- La princesse que j'ai devant moi voudrez bien prendre place sur ce siège pour que je la ramène chez elle en toute sécurité ? -

Oui parfois j'en fais trop et me crois à mon époque ou les hommes parlait comme des gentlemans aux femmes, ça fait peut être vieux jeux mais je suis née dans cette époque, je n'y peux rien moi donc j'ai un peu garder ça en moi et j'espère que Layla ne trouvera pas ça trop ridicule et qu'elle aimera. Je m'approche alors doucement d'elle, le saisie doucement par la taille, je la regarde droit dans les yeux puis pose délicatement mes lèvres sur les siennes, je colle son corps au miens puis commence a passer mes mains sous son haut, a lui caresser tout le dos, j'avais envie d'elle plus que jamais et notre manière de nous embrasser me donner aussi envie, ont s'embrassaient sensuellement, je la caressait, ça devenait chaud tout d'un coup, ce n'était même plus des petits baisers mais des roulages de pelles,, je la colle doucement contre la voiture, l'allonge sur le capot et me met sur elle, je continue de l'embrasser sans arrêter, je continue mes caresses, ma bouche ce dirige vers son coup et j'y dépose des baisers sensuelle, je lui aspire la peau dans le but de marquer mon territoire en lui faisant un suçon et je n'arrête plus, j'ai terriblement d'elle, j'ai envie de lui faire l'amour dans cette forêt au milieux de nul part ou j'ai faillit me faire tuer, c'est un peu morbide mais ça ne gène pas et je suis bien partie pour que nos corps s'unissent dans cette forêt abandonner.
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Mer 22 Fév - 21:39


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Main dans la main, tout était enfin fini. Klaus eu la bonne idée de prendre la voiture du type pour rentrer, elle acquise donc et il la lâche pour aller fouiller la camionnette. En l’attendant, elle regarda autour d’elle et se rendit compte que la nuit était déjà tombée ! Eh bien elle la journée sera passée vite. Dire qu’elle était au départ juste sortie faire son jogging, heureusement que personne ne l’attendait chez elle, et heureusement qu’elle ne travaillait pas. Il ne faisait pas vraiment froid, et heureusement vu sa petite tenue de survet. Elle n’aimait pas être dehors, surtout dans ce genre d’endroit, inconnu de plus, et en pleine nuit. Mais lorsqu’elle regarda vers la direction de Klaus, elle fut de site rassurée et décroisa les bras quand celui-ci se tourna vers moi et me montra le siège. Elle adorait qu’il lui parle ainsi, même si ça pouvait paraitre vieillot, c’était adorable et craquant. Elle lâcha alors un petit rire et n’eut pas le temps de s’avancer qu’il l’a prit par la taille et l’embrassa. Layla répondit à son baiser, et le désir monta directement. Il plaça sa main sous le maillot de Layla, lui provoquant des frissons dans le dos, et la marqua d’un suçon dans le cou, pendant qu’elle appréciait les yeux clos. C’était impossible de résister, impossible de le reculer. Tout d’abord parce qu’il était déjà bien partit, et surtout parce qu’elle ne voulait pas l’arrêter. Elle avait tellement envie de lui, comme toujours quand elle était avec lui. Il la mit alors sur le capot de la camionnette et se plaça au dessus. Un rapide lui. Décidemment, dès qu’ils se voyaient il fallait qu’ils le fassent. C’était comme ça, l’un attirait si fortement l’autre… mais cette fois-ci c’était différent, cette fois-ci Layla était sure qu’elle l’aimait, et inversement.
C’était assez glauque de penser à le faire dans cette forêt en pleine nuit, dans un lieu qu’ils ne connaissaient pas alors que Klaus venait de se faire torturer et d’échapper à la mort. Et que justement Layla l’avait vu tuer quelqu’un. Mais c’était comme ça, quand il l’embrassait, ou même la prenait dans ses bras, elle oubliait tout et ne penser qu’à lui. Lui, simplement et toujours lui. Il était à présent tout pour elle, celui pour qui elle serait prête à tout et n’importe quoi, celui avec qui elle veut passer le restant de sa petite vie. Bref, ce qu’il voulait était évident, et elle le voulait aussi. De suite et ici. En l’embrassant à son tour dans le cou, elle lui retira alors son maillot, le laissa tomber au sol, et remonta ses baisers pour poser ses lèvres sur les siennes. Elle avait envie de lui, comme la dernière fois dans l’arrière boutique, mais encore plus fortement. Elle voulait revivre ce moment magique après une telle journée mouvementée. Alors, tout en continuant de l’embrasser sensuellement, elle ouvrit la ceinture de l’hybride, et lui retira son bas. Le désir montait encore et toujours, et elle se sentait prête à le faire à même le capot de cette camionnette pourrie qui ne leur appartenait même pas. Elle plaça alors ses mains dans le dos froid de Klaus, et lâcha à contre cœur ses lèvres.
« Tu ne perds pas de temps toi chéri ♥ Il n’y a aucun risque à ce qu’on le fasse ici ? »
Mais qu’importait la réponse, elle voulait le faire, c’est tout. Elle approcha alors sa tête du cou de son amant, et l’embrassa de nouveau en passant sensuellement sa langue sur sa peau froide. D’une petite voix, elle lui murmura alors dans un souffle « J’ai envie de toi Klaus. »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Jeu 23 Fév - 23:16

Alors qu'elle me recouvrait de baiser dans le coup, je l'entendis dire ça, je soulève alors sa tête puis l'embrasse avec passion sans la lâcher, je lui enlève son maillot et son bas de survêtement et commence à lui faire plusieurs baisers dans le coup descendant jusqu'à sa poitrine puis j'enlève avec une de mes mains son soutiens gorge, je le jete par terre avec les autres fringues, je remonte jusqu'à ces lèvres puis l'embrasse a nouveau sans la lâcher, tout en l'embrassant je lui enlève son boxer puis mon corps se scelle au sien, nous ne formons plus qu'un et nos langues font une danse infinie, c'est tellement bon, encore mieux que la première fois. Entre deux baiser, je lui dit alors.

- Tu as gagner au jeux de la séduction, je ne peux pas te résister.

Et je continue encore et encore, je n'arrête plus, je vais de plus en plus vite, je lui embrasse le coup, lui caresse le corps sans jamais me stopper, je transpire tellement je me donne a fond pour la satisfaire, je ne me suis jamais sentit aussi bien, j'ai envie que nos corps ne forment plus qu'un pour toujours, je n'ai pas envie de m'arrêter tellement ça fait du bien. Elle me fait perdre pied, je n'arrive plus à m'en défaire, je suis devenu accro a son corps, a sa personne, elle me rends complètement dingue. Je lui recouvre d'ailleurs le coup de suçon, quand celle ci va se voir dans le miroir, je sens qu'elle va faire de gros yeux vu qu'il en est remplis et j'espère juste qu'elle ne va pas hurler, ce n'est pas ma faute, j'ai voulu marquer mon territoire, elle est a moi, personne ne l'a touche et celui qui essayera finira sans cœur ou sans tête car je leurs arracherais, oui je suis méchant mais quand ont touchent a ce qui m'appartient, je peux devenir extrêmement violent et méchant, ça Layla ne le sait pas car j'essaie de me contenir avec elle, la preuve je n'ai pas tuer d'humain depuis notre rencontre, je fais tout pour qu'elle m'accepte, je fais des efforts et puis c'est normale, je l'aime de tout mon cœur, elle est mon tout, elle est ma vie. Je ne peux plus vivre sans elle.

- Je t'aime tellement Layla, je ne peux plus vivre sans toi...

Nos corps formait toujours plus qu'un, j'étais tellement bien, tellement heureux avec elle, elle est mon bonheur de tout les jours, je suis si heureux de l'avoir rencontrer, je l'aime, je l'aime tellement si vous saviez. Elle est vraiment mon tout, si ont me l’enlèvent, je pense que je la rejoindrais dans l'eau de la car je ne veux pas être séparer de mon ange, de ma princesse, de la femme de ma vie. Après une petite heure a unir nos corps, j'arrête les mouvements de basin et reste allonger sur elle faisant tomber ma tête sur sa poitrine, je suis épuiser, elle m'a vraiment épuiser, je me suis donner a fond pour la satisfaire et maintenant je suis épuiser (rire). Je relève ma tête vers elle puis l'embrasse a nouveau ensuite je jette un coup d’œil a son coups et mon dieu il est vraiment remplis de suçon, j'en ai vraiment fait beaucoup quand même, au pire ce n'est pas grave, enfin je l'espère, je n'ai pas envie de mourir maintenant (rire).

- Ont rentrent ?
avatar

petits curieux !!

MORSURES : 37
EN VILLE DEPUIS : 05/02/2012
JOB/LOISIRS : Faire une armée d'Hybride
ADRESSE : Dans mon manoir

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini# Dim 26 Fév - 12:41


→ KLAUS & LAYLA« i'm still loving you, i need your love »

Leurs corps de nouveau unis, toujours cette intense sensation, même plus grande que la dernière fois. Il déclare forfait à leur jeu de séduction, et l’acte charnel se prolonge encore et encore, Klaus s’accélérant pour multiplier le plaisir de Layla. C’était indescriptible, un moment inoubliable dans cette forêt inconnue avec celui qu’elle aimait. Il lui remplissait le cou de suçon, comme pour signer son chef d’œuvre, et ainsi une heure passa sur le capot de cette camionnette en pleine nuit. La jeune chasseuse ne regrettait rien, et en demandait encore. Tout deux épuisés, il s’arrêtèrent enfin après une jouissance commune. Il resta sur elle, la tête sur sa poitrine ce qui n’était pas désagréable, et il reprit sa respiration. Tout comme Layla qui tentait de se remettre de cet instant de forte émotion et d’effort incroyable. Jamais elle ne l’avait fait aussi longtemps et aussi intensément, mais elle rêvait pour le refaire au plus vite. Enfin non, pas ce soir, là il l’avait achevé ! La jeune femme passa alors la main à son cou et eu légèrement mal à plusieurs endroit. Bon, dès qu’elle rentrait elle se regarderait dans un miroir pour voir les dégâts ! Ils étaient bien là, le temps n’était pas très chaud, mais leur union avait suffit à la réchauffer suffisamment. Il lui demanda alors s’ils rentraient. Layla aurait aimé répondre non, aurait aimé rester encore et encore ici, lui contre elle, leurs deux corps nus collés. Mais elle se contenta de répondre oui, à contre cœur. Elle reprit une dernière fois une bouffée d’air, et le décala pour qu’elle puisse se lever et glisser du capot. Elle reprit toutes ses affaires étalés dans l’herbe et se rhabilla. Quelle journée ! Ça avait été mouvementé ! Si seulement elle pouvait vivre chaque jour comme celui-ci, sauf pour le moment avec le chasseur. Mais demain la routine reprenait avec le boulot dès le matin. Elle n’avait pas hâte d’y être. Et puis, elle réfléchit au «  On rentre ? ». Ils allaient partir chacun de leur côté, enfin Klaus allait ramener Layla chez elle et repartir chez lui. Leur journée à deux se termineraient donc là… elle réfléchit alors, elle pourrait lui demander de rester chez elle, et donc l’inviter à entrer, mais elle ne savait pas si elle était prête à l’inviter à entrer. C’est vrai quoi, elle l’aime plus que tout il n’y a rien à redire là-dessus, mais de là à déjà lui permettre d’entrer, non elle n’était surement pas prête. Enfin bref, une fois qu’il fut lui aussi rhabillé, Layla se mit face à lui, sourire aux lèvres car toujours ému de leur union, et l’embrassa tendrement. Elle lui lança un dernier regard et alla s’installer au siège passager. Elle n’avait pas le permis, et ne savait pas pourquoi ( contrainte d’oublier ), mais pensait sérieusement à le passer un jour, histoire de ne plus toujours devoir prendre les transports en commun qui sont d’une horreur ! Une fois sur son siège, le même sur lequel elle était quand le chasseur avait capturé Klaus, sauf que cette fois-ci elle ne ressentait aucune peur, juste de l’apaisement. Elle ouvrit la boite à gants, elle aussi rempli d’armes, et y trouva un miroir. Elle l’ouvrit donc, et examina son cou : rempli de suçon. Il avait un peu exagéré là, mais elle lui pardonnait, après tout surement qu’il n’avait pu se contrôler pendant qu’ils le faisaient. Layla devrait juste porte un foulard autour du cou pendant un moment. Quand il entra à son tour dans la voiture, elle le regarda en lui montrant son cou.
« Autant me mordre si c’est pour faire ça chéri. »

Ce n’était pas du tout du tout dit méchamment, et elle échappa un petit rire. Elle savait qu’il ne la mordrait jamais, sauf cas d’urgence comme cette après midi, mais elle voulait bien retenter dans une autre situation cette fois-ci, essayer de le refaire sans être aussi paniquée. Sachant qu’il n’aimait pas parler de ça, elle s’empressa de changer de sujet.
« Bon, comme tu m’as surveillé aussi longtemps, tu dois savoir où se situe mon minable immeuble ♥ »

avatar
one day I will get revenge

petits curieux !!

MORSURES : 119
EN VILLE DEPUIS : 29/01/2012
AGE PERSONNAGE : 22
JOB/LOISIRS : barmaid au Mystic G. ☺

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini#


Contenu sponsorisé

petits curieux !!


Revenir en haut Aller en bas

i'm still loving you, i need your love ➹ KLAUS #fini#

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❥ A L W A Y S . P R E T E N D I N G :: Mystic Falls :: THE GREAT OUTDOORS :: Les ruines-